Assurance Auto Malus

Vous possédez un malus et vous êtes tenu de vous assurer ?

Avoir un malus sur son assurance voiture peut quelques fois consister en des tarifs élevés, ainsi vous débourser de façon trop onéreuse ou peinez à obtenir un assureur qui vous offre un contrat d’assurance. Êtes-vous au courant qu’il y a également des assurances pour malussé ? Grâce à notre comparateur vous pouvez obtenir les devis les plus convenables à votre situation de même qu’à vos besoins, et ceci dans l’intervalle d’une à deux minutes.

Renseignez une description de votre situation et des caractéristiques de votre voiture dans le questionnaire ci-dessous, et, au moyen de nos partenariats avec des sociétés généralistes et des agents spécialistes, trouvez sans frais et sans engagement un comparateur d’assurances automobile avec malus aux tarifs les plus bas que vous puissiez avoir. Faites une comparaison des diverses offres directement sur Internet ou accordez-vous le moment de réflexion en téléchargeant un ou de nombreux devis.

Obtenir une assurance pour conducteur malussé à prix convenable, mission impossible clameront quelques-uns. C’est possible avec nous. D’autant plus que la malchance peut vous surprendre désagréablement, sans que vous ne soyez pour autant un mauvais conducteur. Grâce aux outils et aux partenariats que nous avons établis, vous avez dorénavant la possibilité de faire une comparaison des offres des agences de proximité par rapport à votre domicile, des compagnies d’assurance à distance de même que celles des brokers à partir de votre domicile. De fait, vous accédez à une pléthore de devis qui vous offriront la possibilité d’obtenir l’assurance avec malus qui s’aligne sur votre budget.

Lorsqu’on est conducteur malussé, dénicher un assureur prêt à se pencher sur son dossier est en général difficile quoi que bien encore possible puisque, qu’importe votre historique de conduite, votre malus n’est pas un obstacle. De fait, toute personne peut obtenir une prestation personnalisée, par le biais de la simulation sur Internet au moyen duquel nos partenaires vont savoir vous offrir une assurance adaptée suivant vos préférences, selon vos besoins de même qu’en fonction de votre budget.

Faire le choix de l’assurance qui vous correspond, une assurance malus pas onéreuse par exemple : via téléphone/internet, en agence ou sur rendez-vous à partir de chez vous. En fournissant juste des réponses au formulaire online, vous spécifiez vos besoins et nous vous trions les offres de nos partenaires, ainsi, optez pour le contrat le plus en adéquation avec vos besoins et s’alignant également sur votre budget. C’est simple, rapide, sans frais et sans engagement ! En somme, vous gagnez du temps, vous économisez de l’argent, quoi de plus pour passer à l’action !

Un supplice pour les non-assurés

Pour tout conducteur, le coefficient de malus équivaut à 1 pour le tout premier contrat d’assurance automobile.

Lors de la survenance d’accidents responsables récurrents, le coefficient maximum équivaut à 3,5.

Il est employé pour faire la multiplication du montant de la prime, et offre la possibilité de faire moins payer les « bons automobilistes » pour lesquels il n’est moins cher de les assurer. Inversement, il fait monter la prime des conducteurs plus malchanceux. Il est d’ailleurs connu que les compagnies d’assurance annulent les contrats de leurs assurés lorsque leur coefficient de malus devient trop élevé.

  • Les compagnies d’assurance optent mieux pour l’exclusion d’un conducteur qui leur reviendrait trop onéreux, pour ne pas se trouver à faire monter les primes pour l’ensemble de leurs assurés.

En dépit de tout, des compagnies d’assurances dites assureurs spécialisés pour les « malussés » peuvent couvrir les automobilistes qu’on estime trop onéreux. Ces organismes offrent des contrats à tous les conducteurs non acceptés par les autres compagnies, quand bien même stupéfiants, excès de vitesse, alcoolémie au volant et même non-paiement figurent au tableau de leurs antécédents.

Les conducteurs qui sont les seuls à être refusés sont ceux qui :

  • Témoignent d’un comportent récidiviste
  • Conduisent sans assurance
  • Sont dans une tranche d’âge avancée (dépassant 70 ans)

Assurance voiture après malus

Que signifie assurance auto malus ?

Votre contrat d’assurance est interrompu en raison de malus, à la suite de nombreux sinistres responsables corporels ou matériels. A la suite de ces accidents, votre compagnie d’assurance automobile a mis fin à votre contrat pour cause de sinistres. Voici tout ce qu’il faut savoir en matière d’assurance auto malus avec définitions, informations et conseils.

Impact du malus et annulation pour accidents sinistres

La compagnie d’assurance annulera en toute légitimité, avec un préavis de 2 mois, votre contrat d’assurance auto. Cela vous porte préjudice d’avoir un contrat d’assurance auto résilié pour malus, dans la mesure où vous êtes tenu de déclarer à la nouvelle compagnie d’assurance, que votre contrat a été annulé pour sinistres et cela aura une conséquence sur votre cotisation future, ou consacrer un rejet de votre requête d’assurer votre véhicule chez la majorité des compagnies d’assurance classiques.

Malus et devis assurance automobile online

Nous sommes en mesure de vous fournir un tarif instantané en ligne, en dépit du niveau élevé de votre malus en assurance auto, nous assurons les conducteurs à hauteur d’un coefficient de 3, notre logiciel online, vous fournit un tarif auto instantanément. Nous recevons les contrats automobile malussés et si vous vous retrouvez dans ce cas, vous avez la possibilité d’avoir sur notre logiciel online une cotation de prix. Vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton rouge situé en haut sur le site assurance auto malussé, nous recevons les automobilistes à hauteur d’un coefficient réduction majoration de 3,5.

Formules de garantiesPrix assurance malus
Formule Mini : RC + Assistance18 euros par mois
Formule Intermédiaire : Bris de glace + Incendie vol30 euros par mois
Formule Option tous risques35 euros par mois

La déclaration de votre malus : une exigence

Vous êtes obligatoirement tenu de faire la déclaration de votre malus assurance auto auprès de votre compagnie d’assurance. Celui-ci est souvent indiqué sur votre relevé d’information d’assurance, et la nouvelle compagnie d’assurance vous réclame nécessairement ce document pour garantir la couverture de votre auto. Si vous êtes propriétaire de 2 voitures assurés : vous avez du malus sur le premier contrat et du bonus sur le second contrat, dans ce cas vous êtes tenu de présenter à la nouvelle compagnie d’assurance les 2 relevés d’informations, et celle-ci va faire la moyenne entre les deux relativement à vos deux contrats précédents. Si vous ne présentez que le relevé d’information affichant le bonus sans faire la déclaration de malus sur un autre contrat d’assurance auto, vous encourez le risque que quelques mois suite à la souscription de votre contrat, il y ait une nullité de votre assurance auto pour motif de fausse déclaration, car les sociétés communiquent entre elles sur des informations concernant votre date de naissance et votre date de permis au moyen du fichier AGIRA de façon plus précise, ils accèdent à toutes les données qui sont sur le ou les relevés d’informations automobile de vos dernières compagnies d’assurance sur les 3 dernières années.

L’annulation à l’amiable de votre contrat d’assurance malussé

Si vous avez du malus et la compagnie d’assurance désire annuler votre contrat d’assurance auto puisque vous lui revenez trop cher au regard du nombre d’accidents, nous vous suggérons de prendre de l’avance et de le contacter, en vue de négocier une annulation à l’amiable de contrat à l’amiable. Cela signifie une annulation par l’assuré donc venant de vous et non de la part de votre assureur, et cela fait toute la différence étant donné que l’annulation pour sinistres par assurance entrave la possibilité d’adhérer à un nouveau contrat auto. Cette annulation à l’amiable de contrat auto va limiter le refus d’adhésion de votre nouvel assureur ou mutuelle.

Comment procéder à l’assurance avec du malus ?

Il vous faut mener une recherche d’assurance en utilisant le mot clé assurance auto malus, gardez sur vous votre dernier relevé d’information établit par votre dernière compagnie d’assurance, afin d’être en mesure de reporter les informations relatives aux accidents et malus. Devis à réaliser online sur des sites spécialisés en malus.

Comment se fait le calcul du malus ?

Pour tout nouvel automobiliste, le coefficient de bonus-malus équivaut à 1. Ce coefficient variera, montera ou chutera durant tout votre parcours d’automobiliste. De fait, sans accident, chaque année ce coefficient chute de 5%, tandis qu’en cas d’accident responsable, ce coefficient grimpe de 25% et passe de fait à 1,25. Le coefficient maximum possible d’être atteint est 3,50. En situation de responsabilité partagée, vous vous retrouverez avec un malus moindre de 12%. C’est la multiplication de ce coefficient à votre prime d’assurance qui fait chuter ou monter le prix de votre assurance auto.

Comment nettoyer l’ardoise de son malus ?

Ceci dit, vous ne gardez pas à vie l’ardoise de vos malus. Vous pouvez revenir à un coefficient de bonus-malus égale à 1 et de fait repartir de zéro. A cet effet, vous êtes censé ne pas vous identifier pour cas d’accident responsable dans les deux années suivant l’année de votre accident.

Modifier son assurance auto

Il est plus compliqué pour les automobilistes malussés de modifier d’assureur et de fait de tenter d’avoir de meilleurs prix. D’ailleurs la tâche est d’autant plus difficile pour les jeunes automobilistes qui se retrouvaient à avoir un accident et désireraient modifier leur assurance. Il faut savoir que même pour un tout petit accrochage, l’augmentation de votre coefficient bonus-malus va être identique à celui d’un accident plus grave et c’est ce coefficient que votre nouvelle future compagnie d’assurance en ligne ou classique va regarder.

Comment passer du malus au bonus ?

De toute évidence, qu’importe votre malus auto – puisqu’il faut le savoir que ce dernier s’annule au terme de 2 années – il s’annule, quand bien même il est très élevé à 3. Au terme d’une année, il chute très peu et après 2 ans il est annulé et vous passer à nouveau à un coefficient de réduction majoration de 100. Cela est prévu par le code des assurances et est de vigueur chez tous les assureurs et mutuelles en France. Vous avez la possibilité de réaliser un devis assurance auto malus instantanément sur Internet sur notre page tarif en seulement quelques clics.

Sont nécessaires 13 années d’assurance en continu avec zéro sinistre responsable, pour bénéficier du coefficient de bonus 50 et il faut patienter 3 années de plus pour avoir le crédit bonus qui indique qu’au cours d’un sinistre responsable, il n’y a pas lieu d’appliquer une majoration de prix sur le contrat du moment où l’assuré est en mesure de certifier de 3 années d’assurance à 0,50 exempt d’accident responsable avec dommages corporels ou matériels ou perte de contrôle.

Calcul de majoration à 1.06

Votre relevé d’information auto indique du malus, ce dernier équivaut à 1.06. Cela signifie qu’avant le dernier accident auto responsable, vous aviez un bonus de 0.85 ; et qu’avec le sinistre responsable le calcul se procède comme suit : 0.85 x 1.25 = assurance auto malus 1.06, il doit être donné à votre nouvelle les compagnies d’assurance en vue du calcul de votre nouveau tarif, il est dans tous les cas, indiqué sur votre relevé d’information.

Contrats autos affichant un coefficient de 1.12

Le malus de 1.12 signifie qu’avant votre sinistre auto responsable corporel ou matériel, vous disposiez d’un bonus de 0.90 soit 10 % de bonus, dans le cas du sinistre responsable, le calcul du malus se fait comme suit : 0.90 * 1.25 = 1.12 ce dernier est nécessairement censé être déclaré auprès de votre nouvelle compagnie d’assurance en vue du calcul de votre nouvelle compagnie d’assurance en vue du calcul de votre tarif assurance voiture.

Assurance voiture affichant un malus de 1.18

Sur votre contrat d’assurance auto, vous avez un malus de 1.18 cela équivaut à un bonus précédant sinistre de 0.95 correspondant à 5 % de bonus avec le sinistre responsable que vous avez subit, le résultat est : 0.95 x 1.25 = 1.18 ce dernier doit être déclaré auprès de votre nouvelle compagnie d’assurance au moment de la souscription.

1,25 ou 1,25 soit 25 % malussé

Sur votre relevé d’information est indiqué un malus auto 1.25, en prélude de votre sinistre responsable automobile, exemple : vous aviez un coefficient de réduction majoration de 100 avec votre accident responsable le calcul est celui-ci : 100 x 1,25 = 1.25 c’est un élément capital pour faire le calcul du prix de votre nouveau contrat.

Contrats affichant un coefficient malussés de 1,32

Votre relevé de situation indique votre malus auto de 1.32. Cela équivaut à un coefficient de réduction majoration de 1,32, ce dernier est calculé par rapport à de nombreux sinistres responsables ou en partie responsables que vous avez eus au cours des 3 dernières années.

Assurance auto affichant un malus de 1.40

Sur votre relevé d’information est indiqué le malus auto de 1.40. Il s’agit donc d’un coefficient de 1,40 dont le calcul est fait par rapport à un ou de multiples sinistres responsables ou en partie responsables selon si vous étiez déjà en malus ou en bonus bien avant sur les sinistres et accidents responsables que vous avez eus. L’assurance auto malus 1.40, votre malus peut se calculer comme ceci, si vous aviez auparavant 2 sinistres responsables et un bonus de 10 % correspondant donc à 0.90 de coefficient et que vous avez eu 2 sinistres identifiés comme responsables, le calcul est celui-ci : 0.90 x 1.25 = 1,12 x 1.25 = 1.40 correspondant à un malus de 40 % qui va être annulé au bout de 2 années d’assurance sans sinistres ou accident responsables. Autre exemple malus de 1.56. Il équivaut à un coefficient de réduction majoration déjà de 1.25 avant le calcul du nouvel accident responsable le calcul est celui-ci : 1.25 x 1.25 = 1.56.

Comment marche le malus en assurance automobile

Quand vous vous retrouvez avec des sinistres responsables ou accident perte de contrôle et que vous en faites la déclaration auprès de votre assureur, celui-ci va se baser sur ces données pour faire le calculer d’un malus par application d’un coefficient multiplicateur équivalant à 25 % pour chaque sinistre 100 % responsable ce qui suppose que plus de bonus vous avez et moins d’impact vos accidents responsables auront, exemple : si votre correspond à 10 % soit coefficient de 0.90 x 1.25 = un coefficient de 1.12, cela équivaut à 12 % de malus. En revanche, si vous bénéficiez d’un bonus de 0.50 et si vous avez essuyé un accident responsable, cela va être 0.50 x 1.25 correspondant toujours à un bonus de 0.63 vous n’allez perdre que 13 % de bonus plutôt que les 22 % dans l’exemple précédent.

Si vous êtes dans le cas d’un accident en partie ,responsable ce que l’on désigne par l’accident 50/50, en clair un partage de responsabilité, le calcul du coefficient de majoration est de 1,12 %, la compagnie d’assurance s’occupant donc de 50 % de vos réparations si vous avez souscrit à une assurance au tiers et si vous disposez d’une garantie dommages tous risques (tous accidents) votre compagnie d’assurance va s’occuper de la totalité des dégâts de votre véhicule avec application de 50 % de votre franchise, à titre d’exemple : vous disposez d’une franchise de 240 euros sur votre contrat ; à la survenance d’un sinistre où vous êtes identifié responsable ou suite à une perte de contrôle ou accident de parking dans le registre des accidents avec constat amiable et partage de responsabilité, vous aurez encore 120 € de franchise votre charge correspondant à 50 % de celle-ci.

Tout savoir sur le calcul du bonus

Vous recevez 5 % de bonus chaque année, du moment où vous n’avez pas de sinistres responsables et cela à hauteur de 20 % de bonus correspondant à un coefficient de réduction majoration bonus de 0.80, puis vous recevez seulement 4 % de bonus par année d’assurance à hauteur de 40 % de bonus correspondant à un coefficient de 0.60 et par la suite 3 % par an de 0.60 à 0.51 et 1% entre la 12ème et 13ème année. En bref, le bonus de 0.50 est compliqué à obtenir puisqu’il varie entre 5 et 3 % par an. En revanche à chaque accident responsable, c’est 25 % de majoration par sinistre responsable, donc en clair, en 4 sinistres vous pouvez vous retrouver avec d’un bonus 0.50 à un bonus de zéro correspondant à un coefficient de réduction majoration de 100 pareillement au moment de votre toute première assurance en tant que jeune conducteur pour votre voiture.

Pas de chance donc en roulant votre auto et par conséquent accident qui signifie également malus sur votre contrat d’assurance. Les compagnies d’assurance vous aiment bien moins quand vous avez des accidents car vous les faites débourser. Alors quelques compagnies d’assurance veulent se défaire des assurés qui ont des sinistres et leur notifie par courrier recommandé une annulation et notamment pour sinistre puisque le malus ne compte qu’en tant qu’effet des accidents de circulation dont vous êtes responsable.

Droit d’annulation d’un assureur après sinistre

L’annulation par votre compagnie d’assurance est-elle légale ? La réponse est oui votre assureur ou mutuelle est en droit d’annuler votre contrat pour malus, cependant et en normal, uniquement une fois par année à l’échéance principale ou alors hors échéance à la suite d’une aggravation de risque dans des cas spécifiques pour le cas du malus, l’annulation est effectuée 2 mois précédant l’échéance par courrier recommandé avec A.R.

Les effets d’un malus sur l’assurance

Le système du bonus-malus joue un rôle important dans le calcul du tarif d’une assurance voiture. Les automobilistes malussés sont tenus de débourser une prime annuelle bien au-dessus de la moyenne, et, vont quelques fois jusqu’à être annulés par leur compagnie d’assurance, qui ne désire plus assurer quiconque affichant un niveau de risque élevé. Pénalisés par cet historique non favorable, quelques-uns peinent à retrouver une assurance.

Faire une comparaison des assureurs spécialisés dans les malussés

Face au nombre grandissant d’automobilistes malussés, un nombre conséquent de compagnies d’assurance offrent des contrats d’assurance auto qui sont conçus pour eux. Combinant garanties essentielles et prix abordables, ces offres sont possibles d’adaptation selon le profil de l’assuré. En effet, il importe de savoir que tous les automobilistes malussés n’affichent pas le même niveau de risques : pendant que le coefficient de départ d’une prime d’assurance équivaut à 1, le coefficient malus d’un assuré évolue sur l’intervalle 1,25 à 3,50.

Dans l’objectif de faire une meilleure identification de ces compagnies d’assurance spécialisés, l’assuré peut s’orienter vers des comparateurs d’assurances sur Internet, tout comme le LeLynx.fr. Rapides et sans frais, ces services rendent possible l’obtention d’un devis adapté regroupant offres les meilleures du marché de l’assurance auto pour automobilistes malussés. En examinant les contrats, l’assuré peut de fait opter pour un assureur le même à mieux d’assurer son véhicule.

Saisir le Bureau Central de Tarification

La législation française exige à toute personne qui détient un véhicule motorisé d’adhérer à une assurance qui intègre, tout au moins, une garantie responsabilité civile. Dans l’objectif que chacun soit assuré, l’Etat a institué un Bureau Central de Tarification (BCT), qui a pour rôle de faire des interventions auprès des assureurs se retrouvant en difficulté d’adhésion à un contrat d’assurance auto.

Tout automobiliste malussé a de fait la possibilité de saisir le BCT suite à minimum 2 refus, sous un délai de 15 jours suivant les notifications de ces réponses négatives. L’organisme s’occupe de mener les démarches auprès de la compagnie d’assurance, afin que celle-ci accepte le profil du demandeur. Attention, la décision concernant la prime d’assurance appliquée est du ressort du BCT : son prix peut s’avérer plus élevé pour un automobiliste avec un malus que le tarif moyen en vigueur.

Laissez votre avis

Vous serez aussi intéressé par :

Litecoin Qu'est-ce que le Litecoin ? C’est une des devises cryptographiques obtenues d’après le système init...
Livret A enfant La meilleure manière de constituer une épargne pour son enfant Avant d’atteindre sa majorité et de ...
Younited Credit Younited Credit : le prêt dédié aux particuliers Au début, Younited Crédit, était prêt d'unions. Et ...
Assurance ski Après avoir fait mention sur ces pages des multiples contrats d’assurance que l’on pourrait qualifie...
Morning Morning, la banque digitale collaborative Morning est une startup de la Fintech toulousaine lancée e...
Le Pot Commun Quand vous nourrissiez l’envie d’offrir un présent à quelqu’un en communauté, tel est la procédure q...
Assurance dépendance Il est recommandé d’y penser au bon moment, c’est-à-dire à 60 - 65 ans. L’assurance dépendance ne do...
Plan Epargne Logement Le plan d’épargne logement (PEL) est un Livret Epargne. Ce mécanisme mis en place en 1965 et propre...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password