Banque pour auto-entrepreneur

Comment identifier la meilleure banque pour auto-entrepreneur ?

Aujourd’hui, l’auto-entrepreneuriat prend de l’ampleur de façon considérable. Pour les auto-entrepreneurs, dénicher une banque répondant parfaitement à leur profil se révèle être difficile, en raison de la forte concurrence. Le statut d’auto-entrepreneur est un régime spécial qui avantage les personnes désireuses d’être à leur propre compte, et ainsi de pouvoir faire plusieurs choses à la fois. Ce n’est pas vraiment une activité dans la juridiction mais il concerne plus les entreprises individuelles.

Le statut d’auto-entrepreneur offre l’avantage de minimiser et de rendre moins encombrant les procédures administratives comme la déclaration d’activité, la comptabilité et autres. De ce fait, choisir une banque pour auto-entrepreneur doit se faire avec le plus grand soin. Une banque gratuite serait idéale ! Étant donné la non-stabilité des revenus, il serait peu avantageux de les dépenser dans les cotisations comme la tenue de compte. Nous pouvons déjà suggérer des banques en ligne, car elles ne coutent pratiquement rien, tout en étant flexibles.

La séparation des comptes bancaires imposée par la loi

La loi de financement de la sécurité sociale du 22 décembre 2014 a exigé, à partir de 2015, la création d’un compte bancaire spécifiquement destinée aux auto-entrepreneurs.

Entrée en vigueur le 1er janvier 2015 :

“Le travailleur indépendant qui a opté pour l’application de l’article L. 133-6-8 du présent code est tenu de dédier un compte ouvert dans un des établissements mentionnés à l’article L. 123-24 du code de commerce à l’exercice de l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle.”

Pour faire simple, cela veut dire qu’avec votre statut d’auto-entrepreneur, vous devez ouvrir un compte bancaire destiné aux transactions liées à vos activités et ce compte doit être différent de votre compte personnel. C’est une caractéristique spécifique, et parfois un point négatif de l’auto-entrepreneuriat : juridiquement, l’auto-entrepreneur est une personne physique raison pour laquelle, aucune séparation n’est exigée entre ses activités et ses finances propres. Cependant, la séparation des comptes va permettre une transparence dans la comptabilité de l’auto-entrepreneur, d’où cette exigence.

Important : il n’y a aucune exigence de compte professionnel !

En tant qu’auto-entrepreneur, sachez qu’un compte dédié à votre activité n’est pas synonyme de compte professionnel ! En réalité, le terme “compte professionnel“ est purement commercial. Les auto-entrepreneurs ne sont pas dans la contrainte d’ouvrir un tel type de compte. Ce qui importe, c’est plus la séparation des comptes, ce qui n’empêche donc pas de recourir à un compte du type particulier.

NB : cette dernière remarque n’est pas valable pour les entrepreneurs soumis à l’EIRL. Ils sont dans l’obligation d’en avoir en raison  de l’affectation de patrimoine professionnel spécifique à ce régime.

L’obligation de souscrire dans une banque pour auto-entrepreneur

Dans la perspective de combattre les irrégularités au niveau des cotisations sociales, les auto-entrepreneurs sont maintenant dans l’obligation de créer un compte spécifique pour leur activité.

Sur la page du service public, on peut lire que:

L’auto-entrepreneur est dans l’obligation d’avoir un compte spécifiquement consacré à l’ensemble des opérations financières en rapport avec son activité professionnelle, quelle qu’elle soit, dans une institution de crédit ou un bureau de chèques postaux.

Le compte ainsi mentionné doit être différent de son compte personnel, pour une transparence dans l’enregistrement des opérations liées à son activité professionnelle et celles liées à sa propre personne.

Fort heureusement, vous n’êtes pas contraint de recourir à une banque pour entrepreneur ou de créer un compte professionnel. Vous pouvez simplement ouvrir un compte bancaire simple. L’important est que le compte soit différent de votre compte bancaire personnel.

Le point fort d’un compte professionnel consacré à l’auto-entreprise

Pour les activités commerciales, il est préférable de détenir un compte professionnel. Les transactions commerciales impliquent très souvent des transferts de propriétés dont la traçabilité est plus simple avec les comptes professionnels. En outre, cela offre l’avantage de pouvoir bénéficier d’un prêt en cas de nécessité. Toutefois, le fait de posséder un compte spécial pour les autres activités présente également des points positifs :

  1. Lorsque vous êtes soumis à un contrôle, le suivi des opérations est plus facile
  2. L’auto-entrepreneur fait plus attention à éviter les gaspillages
  3. La traçabilité d’une opération est très facile

Ouvrir un compte professionnel : comment faire ?

Une procédure normale avec une banque simple devrait faire l’affaire. Il est tout à fait possible qu’une banque vous enjoigne de créer un compte “pro”. Si vous êtes confrontés à de telle situation engendrant des conflits avec la banque, il est préférable de changer d’établissement pour avoir plus d’aisance. Arracher le client à un concurrent est souvent une bonne nouvelle pour une banque, quitte à ce que le compte ne soit que peu actif. Si votre banque habituelle ne vous impose pas un compte “pro”, alors vous n’aurez simplement qu’à ouvrir un compte avec votre statut d’auto-entrepreneur. Ainsi, toute opération ou transaction financière (achats, entrées, dépenses) qui se fera dans le cadre de votre activité devra s’y retrouver. Cette nouvelle exigence est dans la perspective de lutter contre les malversations.

Des offres professionnelles compatibles avec l’auto-entrepreneur

Les propositions des établissements bancaires sont généralement en adéquation avec les prérogatives de l’auto-entrepreneur. Simplicité dans la gestion, pas d’exigence de revenu minimal, cotisations minimes et possiblement un outil de paiement.

Lors de l’ouverture du compte d’auto-entrepreneur les pièces suivantes vous seront demandées :

  • Un formulaire de déclaration d’activité ;
  • Votre pièce d’identité ;
  • Une preuve de l’emplacement de l’entreprise(facture EDF, facture de téléphone ou d’internet, …)

Si vous disposez de toutes ces pièces, il ne vous reste plus qu’à vous diriger vers une banque.

Dans les banques françaises, les auto-entrepreneurs ont la possibilité d’ouvrir un compte professionnel standard. Toutefois, si les avantages proposés par ce type de compte sont intéressants pour un professionnel, les frais de gestion sont assez considérables. Disons que c’est plus avantageux pour un auto-entrepreneur, qui aurait besoin d’un conseiller professionnel, et qui pense demander de crédit à la banque dans le cadre de son activité.

Pour quelle banque devriez-vous opter ?

Depuis bien longtemps, il n’est plus un secret pour personne que les banques classiques sont plus coûteuses et n’offrent pas toujours des services adaptés aux demandes des clients. Par exemple, leurs heures de fonctionnement n’arrangent pas vraiment les professionnelles qui travaillent dans la grille de 8 h à 18h, et qu’en plus de se déplacer, il n’est pas facile  d’obtenir un rendez-vous avec un conseiller. Cela n’accélère pas les choses dans la situation de l’auto-entrepreneur.

Pour cette raison, il est plus recommandé d’obtenir un compte dans une banque en ligne car celle-ci offre de meilleurs avantages qui profitent aux clients. Vous n’aurez plus besoin de vous accommoder aux heures de fonctionnement, ni vous déplacer ou encore de supporter des frais bancaires. Pour un auto-entrepreneur, une banque est celle qui ne lui coûte pas, tout en étant flexible à l’égard de ses clients.

Ainsi, choisir une banque pour ses activités revient à faire une analyse de sa situation. Si votre source de revenus provient uniquement de vos activités d’auto-entrepreneur, alors le revenu ne sera pas stable. Mais si indépendamment de vos activités d’auto-entrepreneur, vous occupez aussi un poste fixe, le revenu sera quasiment régulier. De ce fait, les offres que vous aurez dépendront de votre situation d’auto-entrepreneur.

Combien coûte un compte bancaire professionnel pour un auto-entrepreneur ou micro entrepreneur ?

Avec un compte bancaire professionnel, l’auto-entrepreneur et micro-entrepreneur peut bénéficier des avantages dédiés aux professionnels (découverts, crédits spéciaux, carte bancaire professionnelle, etc.).

Mais, ce type de compte n’est pas sans retour ! En effet, l’auto-entrepreneur devra supporter, en plus de ces charges d’activité, des frais bancaires qui souvent ne sont pas négligeables, alors que son chiffre d’affaires n’est pas si élevé que ça.

Recommandation pour l’auto-entreprise et micro-entreprise : l’auto-entrepreneur et micro-entrepreneur se doit de faire une étude minutieuse et comparative des offres qui lui sont proposées dans les différentes banques (BNP Paribas, Société Générale, La Poste, Caisse d’Epargne, La Bred, Keytrade …).

Compte bancaire et nom commercial de l’auto entreprise et micro entreprise

Au cas où l’auto-entrepreneur disposerait d’un nom commercial, il lui est possible de s’entendre avec son banquier afin que ce nom soit inscrit sur l’intitulé du compte bancaire dédié à son activité. Il sera alors possible à l’auto-entrepreneur de toucher des chèques avec son nom commercial.

Bon à savoir : au cas où vous allez décider de faire évoluer votre statut et de transformer votre business en société, vous n’aurez plus besoin d’ouvrir un autre compte pour ce faire.

Banque pour auto-entrepreneur ayant des revenus non stables

Pour les auto-entrepreneurs, le revenu est entièrement dépendant du nombre de missions effectuées dans le mois. Ils sont donc rémunérés en fonction du travail abattu. Il leur sera alors plus avantageux d’opter pour une banque sans conditions, qui leur correspond assez. Chez la plupart des enseignes en ligne, une condition importante est le revenu minimal qui varie entre 1000 et 1200 euros. Puisque les auto-entrepreneurs ne gagnent pas toujours une telle somme dans le mois, ils devront se tourner vers :

  • Anytime: c’est un compte sans domiciliation, qui offre de bonnes conditions tant pour les particuliers que pour les professionnels. Cependant, en tant qu’auto-entrepreneur, un compte de type particulier devrait faire l’affaire. Pour 27 euros donc, vous pouvez bénéficier d’une carte bancaire MasterCard, d’un compte hors découvert (pour éviter tout risque), d’un relevé d’identité bancaire. Vous pouvez aussi y toucher des chèques si vos clients emploient ce type de paiement.
  • Anytime est entièrement mobile. Vous avez donc l’avantage de manager le compte partout et à n’importe quel moment. Seul limite, ce sont les frais d’opération qui ne sont pas négligeables à long terme. En effet, pour un retrait en espèces, 2 euros vous sont défalqués et 0,30 euro si c’est un virement.

On se rend compte à ce niveau qu’il n’y a en réalité aucune banque entièrement sans conditions et qui soit gratuite pour un auto-entrepreneur. Ainsi, pour s’assurer de la qualité de ces clients, les institutions de ce genre soumettent  des frais de tenue de compte, ce qui n’est pas le cas des autres banques en ligne.

Banque pour auto-entrepreneur avec un minimum de revenu précis

Les auto-entrepreneurs ayant un minimum de revenu mensuel qui s’élève à 1000 euros, ont une certaine liberté dans le choix. Et mieux encore, les offres des banques pour auto-entrepreneur leur sont gratuitement accessibles. C’est un point très positif, car ils ne sont pas soumis à des frais bancaires. Parmi ces banques, on distingue principalement :

  • Boursorama: cette banque impose un revenu de 1000 euros pour y adhérer. Elle vous offre une carte Visa Classique gratuitement. Toutefois le livret est rémunéré à 0,40%. Cette banque mérite donc sa place dans notre Top 3.
  • ING Direct : ici, vous devez prouver un revenu minimal de 1200 euros par mois. Elle se différencie par sa carte Gold MasterCard. Meilleure est la carte, meilleurs sont les avantages !
  • BforBank : pour être un client de celle-ci, le revenu doit être assez conséquent car elle exige un revenu de 1600 euros. Mais rassurez-vous, la carte offerte est de haut niveau, car c’est la Visa Premier.

Une gestion nettement plus aisée avec les banques en ligne

Les enseignes en ligne offrent une solution très favorable pour une gestion sans complexe pour les auto-entrepreneurs. Mais il n’est pas toujours possible de faire des versements en espèce sur le compte. Cette solution n’est donc pas adéquate pour toutes les activités. Bien sûr, pour les commerciales, il leur est plus avantageux de choisir un établissement ayant des agences non loin de leur lieu d’intervention.

Pour ouvrir un compte dans un établissement bancaire en ligne, il ne vous suffira que de quelques minutes sur Internet, un gain de temps considérable.

Faites un essai avec les nouveaux opérateurs du marché

Boursorama Banque Pro – “Le meilleur de la banque pour les professionnels”

Avec aucun frais d’ouverture, cette banque fait une offre de 9 € par mois. Vous bénéficiez par la même occasion d’une carte Visa Premier gratuite, des possibilités de virement, un chéquier, une assurance sur vos achats, sans frais additionnels.

Proposition spécifique aux revenus peu consistants : dans l’éventualité où votre auto-entreprise ne représente pas votre activité principale, la banque vous propose une offre appelée “Welcome”. Celle-ci vous donne la possibilité d’ouvrir un compte simple sans exigence de revenu ou d’encours.

N26 – “Le compte Business 100% mobile”

La nouvelle start-up d’origine allemande, N26, est désormais opérationnelle en France et désire innover avec une proposition de compte bancaire 100% mobile. Il est donc possible de créer son compte business sans aucun frais et de bénéficier d’une MasterCard N26. Mais attention, si vous ne vous servez pas de votre carte au moins trois fois dans un mois et ce pendant trois mois, vous subirez une pénalité de 2,90 € le mois.

L’exclusivité N26 : plus vous vous servez de votre carte, plus vous avez des bonus sur le compte. N26 offre 0,1% de cashback sur tout achat réglé avec votre carte.

Axa – “Compte bancaire AXA pour les auto-entrepreneurs !”

Axa propose aussi une solution du même genre. C’est l’offre SOON mais avec des conditions différentes. L’ouverture de compte est gratuite et il n’y a pas de frais bancaires. Mais pour bénéficier d’un moyen de paiement, vous allez débourser 25 euros, en vous assurant de dépenser chaque trimestre un minimum de 450 euros pour ceux en dessous de la trentaine et 900 euros pour les plus de 30 ans.

La particularité d’Axa Banque : l’assistance clientèle est disponible et réactive. Elle est joignable par téléphone tous les jours sauf le dimanche et les jours fériés et ce, sans interruption.

Quelques précisions sur le compte professionnel de Boursorama Banque

L’inconvénient avec les enseignes en ligne est qu’ils ne permettent pas souvent que les comptes soient utilisés à titre professionnel, mais personnel. Ne soyez donc pas surpris si elles ne vous permettent pas de vous inscrire ou si elles ferment votre compte en réalisant qu’il s’agit en fait d’auto-entreprenariat.

Mais alors quelle est la banque compatible avec l’auto-entrepreneur ?

La nouvelle offre de la banque Boursorama en ligne est assez avantageuse. En contrepartie d’une souscription mensuelle de  9 euros, la banque vous offre une carte Visa Classic ou Carte Visa Premier, une autorisation de découvert plafonnée à 4000 euros et une assurance totale avec un livret pro. Vous pouvez aussi profiter d’un terminal de paiement moyennant 29 euros HT.

Monabanq se positionne aussi parmi les banques pour auto-entrepreneur

Monabanq est une enseigne en ligne, qui jouit d’une bonne notoriété auprès des particuliers. Elle aussi fait son entrée dans la banque pour auto-entrepreneur. Elle permet de détenir un compte avec seulement 7 euros le mois (+1€ pour une carte Visa classique, et +3€ pour une carte Visa Premier). C’est une offre bien plus économique que celle de Boursorama.

Le plus avec cette banque est que vous pouvez faire des versements en espèces et des chèques, dans l’un de ses 2000 guichets automatiques CIC, sans débourser un centime. C’est une offre assez pratique, il faut le reconnaitre.

Banque pour auto-entrepreneur : que faut-il retenir ?

Somme toute, le choix d’une banque pour auto-entrepreneur déprendra entièrement du besoin de l’intéressé. Pour ceux dont les transactions financières ont plus rapport avec les chèques, il leur serait plus profitable d’opter pour une banque en ligne avec laquelle ils peuvent aisément faire des dépôts de chèques sans forcément aller vers la maison-mère. Par analogie, si vous voulez avoir un compte d’épargne d’auto-entrepreneur, vous devriez opter pour une banque qui propose un pourcentage de rémunération conséquent. Sachez que chaque banque mentionnée dans ce guide à des points positifs et favorables pour le client. Nous vous conseillons donc de faire une étude comparative au préalable avant de vous inscrire.

Laissez votre avis

Vous serez aussi intéressé par :

Forex Qu’est-ce que le Forex ? Vous allez découvrir la manière dont le plus grand et le plus volatile des...
BITCOIN Le mot Bitcoin est un anglicisme formé par deux mots : « bit » qui est l’unité du système de numérat...
AG2R La Mondiale Aujourd’hui, on remarque de plus en plus une omniprésence des sociétés d’assurance et de mutuelles. ...
Crédit Foncier Il vient des moments où l’on décide de penser à son habitat pour avoir plus d’autonomie et confirmer...
Assurance chat Assurance chat : l’importance d’assurer son chat Votre chat n'est pas suffisamment à l'abri d'un pr...
ING Direct Adopter un établissement bancaire en ligne pour gérer ses comptes, c’est décider d’interrompre l’int...
Rachat de crédit Le regroupement de crédits, c’est quoi exactement ? Regroupement de crédits (ou rachat) est une exp...
Meilleurs frais bancaires Catégorisation des banques les moins onéreuses au 1er janvier 2018 289 € par an: c’est l’économie q...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password