Forex

Qu’est-ce que le Forex ?

Vous allez découvrir la manière dont le plus grand et le plus volatile des marchés financiers évolue. Nous allons vous expliquer ici la façon dont il faut négocier les devises étrangères et quelles sont les informations principales que vous devez connaître avant tout investissement sur ce marché.

Le marché Forex : qu’est-ce que c’est ?

Le marché des changes, aussi connu sous le nom de Forex, est le marché mondial décentralisé pour la vente et l’achat de devises.

Le Forex est le plus grand marché de finance internationale ; il est connu aussi sous le nom de marché des changes, marché des devises ou FX.

Le Forex offre la possibilité aux entreprises et aux individuels d’échanger des devises. Nous y participons tous, au niveau le plus bas, lorsque nous allons en voyage à l’étranger et que nous cédons la devise de notre pays d’origine contre de la liquidité dont nous avons besoin pour nos sorties d’argent à l’étranger.

Le Forex, bien plus que les transferts réalisés par les individuels et les sociétés, est d’une certaine importance pour les structures financières, les banques centrales et les États. Il favorise le commerce et l’investissement au niveau mondial dans la mesure où il permet aux entreprises qui font des gains d’argent dans une devise d’acquérir des biens et services dans une devise étrangère.

Le Forex pour quelles raisons ?

En négociant sur le Forex vous avez possibilité de spéculer sur la performance relative d’une devise vis-à-vis d’une autre.

Le Forex est le marché de finance le plus connu au monde, avec un énorme volume d’opérations réalisées quotidiennement. La plupart de ces opérations sont réalisées par des spéculateurs qui vendent et achètent sur les variations des cours intra journaliers.

Le volume journalier d’opérations sur le marché du Forex est évalué dans le monde à plus de 4 000 milliards de dollars US. Les opérations commerciales et financières ne constituent que 10 % approximativement de ce volume d’opérations.

Le nombre considérable d’investisseurs et la quantité énorme de devises converties quotidiennement confèrent au Forex un niveau de liquidité hors norme. Ceci veut dire que c’est un marché accessible facilement à tous de manière particulière ; on peut souvent acheter des devises à la demande, parce qu’il existe toujours ailleurs quelqu’un pour accepter de les mettre en vente ou inversement.

Outre cela, les marchés des devises ne sont pas soumis à des systèmes de commissions, qui rendent quelques fois compliqués quelques autres marchés. Généralement, il suffit d’un petit dépôt initial pour débuter et les coûts relatifs aux transactions sont moindres. Les négociations s’opèrent aussi bien le jour que la nuit et offrent la possibilité de bénéficier d’un effet de levier considérable.

Le terme forex, ou marché des changes en français, découle de l’assemblage des termes anglais foreign exchange market. Le forex fait référence à la conversion de devises dont les taux de change sont en constante variation. Ce système appelé système de changes flottants est en application depuis mars 1973 après la décision unilatérale du président Nixon en août 1971 de mettre fin à la convertibilité du dollar en or. Cette décision a consacré l’annulation de la fixité des taux de changes des différentes devises par rapport à l’étalon-dollar, système de change établi en lieu et place de l’étalon or en 1944 à Bretton Woods.

Le marché du forex est ouvert 7j/7, 24h/24. Autrement dit, cela signifie qu’il est envisageable de trader à n’importe quel moment de la journée tout comme de la nuit. Il est vu comme le second marché financier de plus grande importance à l’échelle internationale au regard du volume global, juste derrière le marché des taux d’intérêt. Il s’agit du marché le plus volatil, avec un volume des échanges en hausse continuelle depuis de nombreuses années. De fait, en 2007, le volume régulièrement échangé en moyenne sur le marché des changes avoisinait les 3 210 milliards de dollars américains. Ce chiffre a beaucoup augmenté depuis lors. La crise économique et financière de 2008 a vraiment favorisé un nouveau sursaut du Forex, en grand nombre étaient les investisseurs qui se sont éloignés des actions pour les devises puisque sur le Forex il n’y a pas de risques cachés. Avec la reprise économique, ces investisseurs ont fréquemment décidé de continuer de faire des opérations sur les devises.

Sur une très longue période, le Forex était uniquement l’apanage des spécialistes, autrement dit aux investisseurs institutionnels, aux établissements bancaires, aux entreprises et aux administrateurs de fonds. Néanmoins, avec la venue d’Internet au début des années 90 et des plateformes de trading pour les individuels, le Forex s’est ouvert à une nouvelle catégorie d’investisseurs. Généralement, il s’agit des particuliers qui prennent par des brokers sur Internet pour pouvoir investir sur les paires de devises. En général, ils ne sont pas en mesure d’investir des sommes aussi considérables que les investisseurs institutionnels c’est la raison pour laquelle les brokers sur Internet, également appelés courtiers, rendent disponibles aux particuliers des comptes de trading juste à partir de 50 ou 100 euros.

Comme trader, il est envisageable d’investir sur toute paire de devises du moment où votre courtier l’offre sur sa plateforme de trading. Généralement, les paires les plus traitées sont les paires EUR/USD, USD/JPY ou USD/GBP, tout en ayant à l’esprit que le dollar américain est le Ivot qui domine dans environ 90% des opérations. Pour pouvoir transmettre un ordre sur le marché des changes, il faut juste quelques clics rapides. Aussitôt que vous optez pour la clôture de votre position, votre broker vous crédite systématiquement du probable gain ou vous débite des probables pertes sur votre compte de trading. Tout cela se déroule dans un laps de temps et en toute sécurité.

Comment fonctionne le Forex ?

Les cours du Forex sont depuis toujours cotés en paires de devises. Ceci se justifie par le fait que pour acheter une devise vous vendez une autre.

Toutes les devises de la paire sont identifiées au moyen d’un code de devise de trois lettres, comme GBP/USD (livre sterling contre dollar américain), ou EUR/USD (euro contre dollar américain). La devise de base dans la paire est celle donnée premièrement. Par moment, on l’appelle aussi la devise primaire. La seconde devise d’une paire Forex est intitulée devise de contrepartie ou devise cotée. Un cours Forex révèle la quantité qu’une unité de la devise de base offre la possibilité d’acheter en devises de contrepartie. Pour l’exemple GBP/USD = 1,63792, une livre sterling est égale à 1,63792 dollars. Pour l’achat d’une livre, il va falloir par conséquent céder 1,63792 dollars. Vous allez recevoir 1,63792 dollars si vous vendez une livre.

Un cas d’opération

Nous allons supposer qu’un article dans l’actualité vous ait conduit à imaginer que la livre va être apprécié en comparaison au dollar australien. Vous optez pour l’achat de 10 000 £ de GBP/AUD à 1,41703, pour un montant de 14 170,30 $A. Après quelques semaines, le cours est à 1,52703, ce qui signifie que les 10 000 £ que vous avez ont connu une augmentation en valeur. Vous souhaitez retirer vos bénéfices en convertissant à nouveau vos livres en dollars australiens, pour un profit de 1 100 $A (15 2703 – 14 1703). Vous pouvez avoir un aperçu du détail de l’opération dans le tableau, à droite.

GBPAUD
Achat 10,000 x 1.4170310,00014,1703
Le cours du GBP/AUD s’apprécie
Vente 10,000 x 1.5270310,00015,2703
Profit réalisé sur la différence1100

Positions longues et positions courtes

Selon de votre pressentiment, vous êtes soit en mesure d’acheter (position longue), soit en mesure de vendre (position courte) sur le Forex. Nous allons admettre que depuis un certain moment, vous êtes en train de surveiller l’euro et que vous estimez qu’il va s’apprécier. Dans ce schéma, vous adoptez une position longue sur l’EUR/USD. Autrement dit, vous opérez un achat de l’euro et vendez dans le même temps des dollars. Si vous avez le sentiment que l’euro va se déprécier, vous adoptez une position courte sur l’EUR/USD. Cela veut dire que vous procédez à une vente des euros et faites un achat des dollars.

La cotation du Forex

Une cotation sur le Forex contient nécessairement deux cours : un cours d’achat (‘ask price’) et un cours de vente (‘bid price’). La différence entre les deux constitue le spread. Cet écart correspond aux charges que le courtier intègre dans le cours. Le cours d’achat est le cours correspondant à celui de l’achat d’une unité de la devise primaire. Le cours de vente est le montant qu’il faut payer pour la vente d’une unité de la devise primaire. Le cours d’achat (ou ‘ask’) est le prix que vous allez payer en dollars (1,28944) pour chaque euro acheté. Cela correspond au plafond que le courtier va être prêt à payer pour des euros, en cédant des dollars américains. Le cours de vente (ou ‘bid’) de 1,28952 est le prix que vous obtenez en dollars américains pour chaque euro que cédé.

Points

Les variations d’une monnaie sont évaluées en points. Généralement, un point est le quatrième chiffre qui suit la virgule. Donc pour l’EUR/USD, une variation de 1,28944 à 1,28952 correspond à un point.

Les acteurs clés du Forex

Les acteurs clés du Forex sont ci-après :

  • bles banques centrales,
  • les banques en ligne et structures financières,
  • les investisseurs particuliers
  • les hedge funds, investisseurs institutionnels spéculatifs.

Points positifs du Forex

Le Forex profite de fortes liquidités et demeure ouvert continuellement ce qui offre la possibilité d’intervenir et de réaliser des opérations en tout temps. Pour les traders qui sont plus expérimentés, le Forex donne un effet de levier conséquent qui peut multiplier les bénéfices de manière impressionnante. En plus, le FX n’offre pas une quantité astronomique de devises ce qui rend simple les échanges contrairement aux marchés des actions qui offrent beaucoup de titres à surveiller. Pour finir, les intermédiaires financiers du Forex n’imposent pas de commission sur les opérations. Ces derniers se récompensent sur le spread, c’est à dire la différence entre les prix des achats et des ventes, ce qui se trouve être 10 fois moins coûteux que les commissions en guise de factures sur les actions.

Le trading de devises : qu’est-ce que c’est ?

Le forex est l’un des marchés les plus traités à l’échelle mondiale, avec un volume journalier moyen qui dépasse les 5 000 milliards de dollars. Il s’agit de l’un des marchés financiers les plus puissants et les plus liquides à l’échelle mondiale, avec des devises qui sont souvent échangées entre particuliers, entreprises et organisations d’Etats pour l’exercice de leurs activités commerciales. Le marché des changes n’est pas un marché identifié sur un espace régulé, il est alors accessible 24h/24 du dimanche soir au vendredi soir.

Le forex vous offre la possibilité de tirer profit des variations des taux de change sur beaucoup de devises. Le forex se traite en permanence par paires, comme le GBP/USD. Vous réfléchissez sur le fait que le cours d’une devise d’un pays sera à la hausse ou à la baisse comparé à la devise d’un autre pays, et en fonction de cela vous vous positionnez.

Au Royaume-Uni, CMC Markets a été parmi les premières sociétés à accorder l’accès au trading de devises. Vous êtes en mesure de trader des CFD sur Forex. Nous offrons toutes les paires de devises majeures, autant qu’une grande catégorie de parités de devises mineures, étrangères et émergentes.

Présentation des devises de base et de contrepartie

Si l’on considère l’exemple de la paire GBP/USD, la première devise, la livre sterling ou GBP, est connue sous le nom de la devise de base et la deuxième devise, le dollar américain ou l’USD, est appelée devise de contrepartie.

Fonctionnement du trading de devises

Quand vous faites du trading sur le forex, vous pensez toujours au fait que le montant de la devise de base va augmenter ou va baisser comparé à la devise de contrepartie. Par conséquent, si vous spéculez que pour la paire GBP/USD, le GBP augmentera par rapport à l’USD, sur cette paire de devises vous prenez une position longue (achat). En situation inverse, si vous spéculez que le GBP baissera vis-à-vis de l’USD (ou que l’USD augmentera face au GBP), sur cette paire de devises vous pouvez prendre une position courte (vente).

Si votre prévision était exacte (si vous étiez en position longue sur le GBP/USD et que la valeur du GBP haussait par rapport à celle de l’USD), vous allez engendrer un bénéfice. Si vous avez commis une erreur de sens dans votre opération, vous allez subir une perte.

Vous êtes en mesure de faire du trading sur le forex en faisant usage d’un effet de levier, qui vous offre la possibilité d’augmenter votre bénéfice potentiel mais aussi d’augmenter la perte que vous pouvez subir.

Définition de la marge et de l’effet de levier

Puisque le forex se traite sur marge, vous n’aurez juste qu’à placer un pourcentage de la valeur nominale que vous voulez traiter. Nos taux de marge sont à partir de 0,20%, ce qui a pour conséquence à un effet de levier de 500:1, la valeur de la position totale serait alors 500 multiplié par la valeur du montant nécessaire pour lancer cette opération. Quand vous menez une négociation sur marge, il importe que vous vous rappeliez que les gains et les pertes ont pour base la valeur globale de l’opération, pas uniquement sur le pourcentage déposé, il est par conséquent envisageable de connaître des pertes au-delà du capital investi.

Règles du forex

Sur le forex, les devises s’achètent et se vendent constamment deux à deux : on fait donc référence au terme paires. Par exemple, on peut faire des échanges des euros en contrepartie des dollars américains. Un moyen facile d’y parvenir est de prendre position sur paire EUR/USD. Quand la paire EUR/USD atteint une cotation de de 1,3105, on peut :

  • ou bien acheter 1 euro contre 1,3105 dollars (on parle d’acheter la paire)
  • ou bien vendre 1 euro contre 1,3105 dollars (on parle de vente de la paire)

La quatrième décimale du cours s’appelle le pip. Donc, quand le cours passe de 1,3105 à 1,3107, on dit qu’elle a bénéficié de deux pips. A l’inverse, lorsque le cours passe de 1,3105 à 1,3103, on dit qu’elle a perdu deux pips. En réalité, la cotation de la paire de devises n’est pas stable et varie constamment. Cela offre la possibilité de faire des bénéfices de deux manières :

  • ou bien en faisant un achat de la paire, puis en la recédant quelques temps après quand sa valeur est élevée ;
  • ou bien on met en vente la paire, puis en l’achetant à nouveau quelques temps après quand sa valeur a baissé.

Pour faire un bénéfice, il est alors nécessaire de savoir prédire proprement le sens de variations des cours.

Remarquez que la paire EUR/USD est différente de la paire USD/EUR et qu’elles sont sujettes à deux cours différents, tout en étant significativement liées. De même, si on possède des euros à échanger en contrepartie de dollars américains, on est en mesure :

  • soit de céder des euros en se faisant solder en dollars. On cède de fait la paire EUR/USD, comme vu ci-dessus. Si la parité EUR/USD a une valeur de 1,3105, on cède donc 1 euro contre 1,3105 dollars ;
  • soit d’acheter des dollars en réglant en euros. On achète donc la paire USD/EUR. Pour une parité de 0,7632, on fait un achat de 1 dollar contre 0,7632 euros en paiement.

Sur le marché des devises le dollar américain (USD) demeure la monnaie de référence. Dans la pratique, une devise est constamment cotée en comparaison à une autre monnaie qui lui sert de monnaie de référence. Le dollar peut de fait être coté par rapport à l’euro, le dollar canadien, australien, la livre sterling…

Effet de levier

Un des aspects fondamentaux du trading du Forex est l’effet de levier : Les courtiers du Forex offrent la possibilité à leurs clients de parier plus d’argent qu’ils n’en possèdent véritablement sur leur compte, on parle donc de levier.

Alors, l’effet de levier offre la possibilité de mettre sur le marché un montant pouvant être mille fois plus élevé que celui dont dispose le client cependant avec une très grande prise de risque. Il y a beaucoup de niveaux d’effet de levier allant le plus généralement de 1:100 (le placement sur une paire de devises est multiplié par 100) à 1:400.

Il est habituel de faire usage d’un effet de levier pour le trading du Forex, puisque les évolutions des cotations des paires de devises sont généralement très bas et il va être très compliqué de faire des bénéfices sans cet effet.

Exemple :

Si votre broker vous accorde un levier ×100, cela veut dire que pour 100 euros versés sur votre compte, vous allez pouvoir placer 100×100 = 10 000 euros.

Cette approche rend possible la démultiplication d’une manière exceptionnelle de vos bénéfices si vous avez trouvé la bonne tendance. Cependant, cela peut rendre aussi possible l’accélération de vos pertes dans le cas inverse, et peut même vous amener à perdre plus que votre placement initial. Cette approche est par conséquent à dédier aux investisseurs les plus expérimentés.

Comment faire pour Trader le Forex ?

La philosophie du trading sur Forex est facile. Un trader paie une paire de devise en espérant que sa valeur va augmenter. Le trader cède la paire de devise quand il spécule que la paire de devise va diminuer.

Aujourd’hui l’euro est à 1.0895 par exemple. Le trader spécule que le cours de l’euro aura à grimper dans les 24 heures qui vont suivre. Le trader transmet un ordre d’achat. Demain l’euro passe à 1.090 et le trader ferme son positionnement avec un bénéfice de 5 points. La valeur est fonction de la grandeur du contrat du trader concernant cet ordre de bourse. Le bénéfice peut être de 50 centimes ou de 50 000 euros, tout est fonction de la grandeur de son ordre.

Lorsqu’on regarde de façon détaillée cette procédure d’investissement sur des devises, on se rend compte que l’investissement sur le marché des devises est quelque peu plus délicat que juste une transmission d’ordre.

Démarrons par une compréhension du Forex dès l’entame

Après une recherche complète des types de courtiers Forex, des styles de trading et des comptes, un trader installe son logiciel de trading et approvisionne son compte. Plusieurs outils de trading sont dès à présent mis à la disposition du trader pour démarrer le trading sur Forex sur Internet. Si le trader veut trader une paire de devise spéciale, telle que l’EUR/USD, ou une configuration spéciale du marché, tel un niveau de résistance ou de support, le trader est obligé de s’apprêter pour un ordre Forex !

La précipitation dans l’investissement est rigoureusement déconseillé, quand bien même cela soit possible de compatibilité avec quelques styles de trading ou avec quelques configurations du marché Forex.

L’analyse technique ou fondamentale est d’une importance capitale en matière d’investissement online. On peut démarrer par une analyse des conditions favorables de marché pour se positionner, le money management, une approximation de la volatilité pour le temps, la durée du trade, les événements macroéconomiques envisagés, et élément de la plus grande importance, le moment correspondant à la sortie d’une position de trading sur le Forex. Tout cet exercice de réflexion est à mener avant de transmettre les ordres de bourse.

Une fois de plus, l’analyse représente la clé dans le trading Forex Online ! Elle est capitale dans la psychologie du trader et dans la progression du solde du compte de trading. C’est l’équivalent du business plan pour un entrepreneur qui veut commencer une affaire. La capacité de déceler, de faire une ou des analyses, de synthétiser toutes ces informations sont fondamentales dans l’investissement du Forex Online ! La maîtrise ou non de ces éléments du trading c’est ce qui est favorise le succès ou crée l’échec en matière de trading online.

Dès lors que la stratégie de trading est bien définie, la transmission d’ordre s’effectue juste par un click grâce à la souris sur le logiciel trader. La transmission d’ordre est le volet le moins important du trading online.

Comment devient-on Trader Forex ?

Le Trading Forex sur Internet est une activité très attrayante pour investir et devient généralement un style de vie pour certains traders.

Le trader qui est à son propre compte n’a pas de chef. Pas d’heures fixes pour travailler. Pas de sessions d’évaluation et pas de présentations à faire aux collègues.

Cela peut être intéressant, n’est-ce pas ?

Pas de précipitation donc ! Les bénéfices ne sont pas assurés non plus ! De même la responsabilité des ordres de trading n’est pas partagée. Cela ne vous offrira également pas non plus la possibilité de trouver un job hors du monde du trading. Il y a de nombreuses choses à considérer avant d’estimer se consacrer à cette activité à plein temps.

Le travail d’un trader online est celui d’un one man show.

Vous êtes votre propre source de motivation. Vous êtes une personne ayant confiance en elle-même et avec une ambition. Vous ne laisserez pas tomber.

Vous êtes celui qui investit. Vous généré des revenus. Qu’importe si cela va être un gain ou une perte – vous allez être le responsable.

Vous être votre gestionnaire. Vous décidez de faire des investissements avec le stress que cela induit chaque jour.

Vous êtes à la fois le département de recherche, de développement et d’analyse. Vous avez l’œil tout ce qui se déroule pour être fréquemment à jour et bien informé dans vos choix. Vous êtes tout le temps à la recherche des manières d’améliorer votre stratégie de trade.

C’est vous le service juridique. Il est de votre responsabilité de vous garantir que votre placement se s’effectue en conformité avec la loi et que vous couvrez vos fonds.

Vous êtes de même votre propre comptable.

Enfin, c’est vous le PDG. C’est vous discipline qui conserve la stratégie. Vous êtes tenu de surveiller que tous ces aspect jouent leurs rôles dédiées pour votre réussite.

Etre un trader forex n’impose pas systématiquement toutes ces choses. Devenir trader Forex à profit demande beaucoup de temps.

Cela semble être un travail, et pour le coup, c’est est un.

Quels sont les points positifs du Trading Forex ?

Vous détenez le contrôle ! Vous choisissez où vous avez envie de vivre, quand vous avez envie de travailler et combien de temps vous voulez travailler. Le mot “chômage” ne vous dit plus rien. Et quand on vous questionne sur votre métier, votre réponse devient : j’achète et je vends de l’argent.

La crise n’est plus une inquiétude pour vous ! Pour quelles raisons ? Car pendant les crises financières presque tous les actifs suivent la même évolution. C’est l’évolution du marché. Alors que le grand public a une préférence pour les tendances haussières, les traders Forex ne se préoccupent pas de la tendance du marché – ils sont en mesure d’effectuer des opérations rentables aussi bien à la hausse qu’à la baisse.

En 2008 par exemple. Votre patrimoine immobilier perd en valeur (dépréciation). Quelques devises se déprécient. Tout cela au même moment que grimpe le pétrole brut des historiques les plus anciens.

Si vous êtes trader online, vous avez connaissance des trois règles d’or du trading lors des moments de crise : céder les devises, conserver le patrimoine immobilier et faire un achat du pétrole.

Il faut vous rappeler : la spéculation financière est une liberté de l’univers capitaliste.

Dans l’univers grandement capitalisé, le trading CFD sur devises est l’une des activités accessibles pour les traders étant à leur compte propre, contre les crises économiques, les tremblements de terre et les guerres. A moins que vous ayez, bien évidemment, connaissance de ce que vous faites.

Comment faire pour trader le forex ?

En premier lieu, le marché au comptant.

Le marché au comptant est un terme dont font généralement usage les traders sur devises pour caractériser le marché sur Internet où les devises sont achetées et cédées en fonction de leurs tarifs actuels et livrées instantanément – au comptant.

Dans les temps présents, rien de tout ceci n’est spécialement compliqué à imaginer. Un trader reçoit des cours de prix de son broker CFD, qui les obtient à son tour d’un fournisseur de liquidité ou un ensemble de cela et chacun est connecté au même moment dans un grand marché, le Trading online.

Les tarifs sont déterminés par deux forces permanemment rivales : l’offre et la demande. Lorsqu’il y a le stock en surplus, le prix d’un actif baisse. Lorsque la demande est excédentaire, le tarif grimpe. Plus les personnes achètent, plus le tarif monte et vice versa.

Secundo, Les Contrats pour la Différence (CFD)

Le CFD est un outil qui a modifié le marché financier dans ce que nous avons à ce jour.

Il n’y avait pas de trading dans les vieux jours de Charles Dow. Uniquement que l’investissement. On achetait des actions d’entreprises et on les conservait ensuite pour un long moment. Si l’actif haussait, on faisait des profits. Si le prix diminuait, on était bloqué avec des actions dont plus personne ne voulait.

Le CFD action offre la possibilité au trader de profiter de la baisse d’une action. Par quel moyen ? La propriété de l’action n’est plus exigée pour l’achat ou la vente. Par conséquent, les mêmes actions sont accessibles pour de nombreuses personnes, en accroissant la liquidité. Les traders peuvent dorénavant vendre une action en prédisant une diminution de la valeur. Félicitations aux ingénieurs financiers de Wall Street !

Forex est toujours en éveil

En réalité, le trading forex est l’acte de spéculation sur l’évolution des tarifs d’échange en achetant une devise tout en cédant, au même moment, une autre. Les valeurs de la devise s’apprécient (augmentent) et se déprécient (baissent) l’une contre l’autre en raison du nombre de facteurs économiques, techniques et géopolitiques.

Forex est un marché d’échange international, qui est ouvert 24 heures par jour, cinq jours sur sept de la semaine (de lundi à vendredi). Il fait la course du soleil autour du monde, en s’ouvrant le lundi matin à Wellington, New Zélande, avant d’évoluer vers les marchés d’Asie à Tokyo et Singapore. Ensuite, il va vers Londres avant sa fermeture le vendredi soir à New York.

Même lorsque le marché est fermé de vendredi à dimanche, il y a constamment quelque chose qui se produit et qui peut impacter négativement les différentes devises lorsque le marché ouvre le lundi.

Il n’existe pas plus grand marché

Forex est le marché le plus traité avec un chiffre d’affaires soutenu de $5 trillions par jour. Cela veut dire que les prix des devises fluctuent en valeur, l’une contre l’autre, en favorisant des opportunités d’échange diverses pour que les investisseurs puissent en bénéficier.

Il n’est vraiment pas courant que deux devises aient le même cours, et il également rare que deux devises maintiennent la même valeur relative pour plus d’une courte période.

Quand bien même vous n’en êtes pas conscient, il est probable qu’au moins une fois jusqu’à ce jour vous ayez participé au marché FX. Supposons que vous envisagez une période de vacances aux Etats Unis et vous avez besoin de faire un échange de votre argent de poche qui est en livres sterling (GBP) en dollars (USD).

Le lundi, vous identifiez une maison de change locale et vous constatez que le taux de change pour GBP/USD est de 1.45 $. Cela signifie que vous allez recevoir 1.45$ pour chaque livre que vous allez échanger. Vous allez dépenser 100£ pour obenir 145$.

Cela dit, vous faites un tour devant la même maison de change quelques semaines après et vous voyez que le nouveau taux de change pour GBP/USD est de1.60$. Si vous aviez été en mesure de le savoir pour attendre l’appréciation du tarif de la livre contre le dollar, avec vos 100£ d’il y a quelques semaines vous auriez pu acheter 160$, soit 5$ en plus.

Les essentiels du trading forex

Les taux de change évoluent en permanence en raison des différents facteurs telle que la stabilité de l’économie d’un pays. Ce que les traders Forex désirent c’est de bénéficier de ces changements tout en anticipant sur les hausses et chutes des prix.

Toutes paires Forex sont évaluées en termes d’une devise contre une autre. Chaque paire de devises comprend une ‘base’ et un ‘comptoir’ qui sont respectivement la première devise et la seconde devise affichées.

Chaque devise peut devenir plus haute (s’apprécier) ou plus basse (se déprécier).  Puisqu’il y a nécessairement deux devises par paire, il y a fondamentalement quatre variables sur lesquelles vous faites vos spéculations concernant le trading Forex.

Si vous estimez que le cours d’une devise s’appréciera contre une autre, vous avez la possibilité d’être long ou ‘acheter’ la devise correspondante. Si vous estimez que la valeur d’une devise se dépréciera contre une autre, vous avez la possibilité d’être court ou ‘vendre’ la devise correspondante.

Ainsi, à titre d’exemple, si vous considérez que l’USD deviendra plus fort (s’apprécie) versus le JPY, vous êtes censé être long ou faire un achat de la paire Forex USD/JPY. Vous êtes également censé acheter si vous considérez que le JPY va devenir plus faible (se déprécie) versus l’USD. Comme solution, si vous considérez que JPY deviendra plus fort contre l’USD ou si l’USD deviendra plus faible contre le JPY, vous êtes censé vendre ou être court sur USD/JPY.

En raison de tous ces facteurs, le marché Forex vous propose chaque jour, chaque heure voire même chaque minute plusieurs alternatives à l’infini.

Les traders ne discutent qu’en pips, cependant de quoi s’agit-il véritablement ?

Définition du pip

Le pips est le sigle de “price interest point” ou “point in pourcentage” en anglais et peut être défini en tant que la plus petite évolution éventuelle d’un cours à tout instant. C’est par conséquent un indice de variation des cours sur un temps qui offre la possibilité de définir un profit ou une perte.

Pour la plupart des paires du Forex, le pips est en réalité la 4ème décimale de la définition des valeurs par exemple une fluctuation de 1 pips à la hausse quand l’euro vaut 1.1942$ cela va entrainer un cours à 1.1943$. Cependant, en ce qui concerne les paires dont les taux de change se chiffrent en centaines tel que pour l’euro-yen, en guise d’exemple, le pips est la 2nde décimale : 119.43 par exemple.

Comment faire le calcul d’un pip dans une devise ?

C’est bien de gagner des pips. Cependant, c’est encore mieux d’avoir une réelle idée de ce que cela représente !

La valeur du pips va être fonction de l’effet de levier, de la paire en question et de la devise du compte de trading.

Donc si l’on prend considère un compte de trading en euro, avec lequel nous allons nous positionner à la hausse sur l’EUR/USD avec 1000€ et un levier de 10, nous investirons par conséquent 10*1000€ lors de l’achat sur cette paire.

Pour avoir la valeur du pip, il faut procéder à une multiplication du montant placé par la valeur du pip : 0,0001, ce qui fait pour résultat 1. Attention : le pip s’exprime dans la devise de contrepartie, c’est par conséquent de 1$ et non de 1€.  Pour avoir la valeur sur votre compte en euro, appliquez donc le taux de change, si l’on considère l’exemple de 1€ = 1,20$, cela nous fait qu’un pip est à 0,83€.

Par conséquent si l’investisseur a remporté 20 pips avec cet investissement de 1000€, il a remporté 16,67€ sur son compte Forex.

En guise de conclusion, la valeur d’un pips monte par conséquent avec l’effet de levier, cependant c’est à double tranchant : plus la valeur du pips est grande, plus les variations sur votre compte Forex seront considérables et seraient à même de vous mettre en danger.

Laissez votre avis

Vous serez aussi intéressé par :

Assurance retraite Quand on aborde l’assurance retraite, il est primordial de faire la différence entre le régime génér...
Payer moins d’impôts 20 manières d’obtenir des exonérations fiscales sur votre salaire 2018 Quels sont les moyens de réd...
MAIF La MAIF (Mutuelle d’assurance des instituteurs de France) est une compagnie d’assurance mutuelle fra...
Oney Oney (ex Banque Accord) : une notoriété justifiée ? En France, la Banque Accord n’est plus à présent...
Banque en ligne pour les étudiants Un mineur n’ayant pas encore atteint 18 ans est dans l’incapacité de créer un compte bancaire sans l...
Crypto-monnaie Crypto-monnaie : c’est quoi exactement ? Cela fait maintenant quelques années que la crypto-monnaie...
Crédit Mutuel – CIC Vous désirez obtenir une meilleure assurance pour votre crédit immobilier auprès du Crédit Mutuel – ...
Changement de banque Le changement de banque : ce qu’il faut savoir sur le service d’aide à la mobilité bancaire Le serv...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password