Livret A enfant

La meilleure manière de constituer une épargne pour son enfant

Avant d’atteindre sa majorité et de se prendre en charge, votre enfant devra franchir plusieurs paliers, ce qui implique des dépenses considérables. Nous vous faisons découvrir dans ce guide, les différentes possibilités offertes par les banques afin de constituer une épargne pour votre enfant.

En obtenant un livret dédié pour votre enfant, vous économisez pour son futur selon votre possibilité. C’est aussi une bonne solution pour son initiation à une bonne gestion de ses finances.

Pour ses besoins, allant de sa première voiture à son premier appartement en passant par ses études et ses divertissements, votre enfant chéri aura sans aucun doute besoin d’un peu d’aide pour trouver la voie de la réussite. Même si les bourses existent, elles ne couvrent pas suffisamment les besoins de votre enfant. C’est justement dans cette logique qu’il est souhaitable d’avoir un coup d’avance, en lui épargnant de l’argent depuis son enfance.

Plusieurs offres de banques en ligne sont disponibles aujourd’hui pour vous y aider. Non seulement vous avez la possibilité d’ouvrir un livret jeune à compter de ses 12 ans, mais vous avez aussi accès à certaines offres vous permettant de lui ouvrir un compte à la naissance ou au cours dès ses premières années. Wannawin vous propose de découvrir les offres présentes sur le marché ainsi les que les points forts et faibles de chacune d’elles.

Épargner pour de petits montants pour les moins de 12 ans : les livrets pour enfant

Comment le Livret A pour enfant fonctionne ?

Dans le but de se mettre en phase avec les besoins de leur clientèle, les banques proposent des solutions d’épargne entièrement dédiées aux enfants.  Il s’agit des livrets pour enfant, qui en général peuvent être ouvert dès la naissance, avec de nombreux points positifs. L’un de ces points est le taux de rémunération de ces livrets, qui est bien supérieur à celui des livrets normaux tel que le livret A. Pour preuve, le livret Zebulon de LCL offre un taux brutest de 0,95 %, et ceci n’est rien comparé à d’autres qui proposent des taux allant jusqu’à 2 %, comme la Banque Populaire !

Avec un premier dépôt de 10 €, vous avez le loisir d’alimenter le compte de votre enfant à votre rythme. Il vous est possible d’opter pour un prélèvement mensuel sur votre compte en banque, qui se fera de façon automatique, ou de faire des dépôts de votre propre chef selon ce que vous gagnez. Mais ces versements doivent respecter une unique condition : être un montant d’au moins 10 euros. Avec les systèmes automatiques d’épargne en l’occurrence avec la Monabanq, il vous est permis de faire des virements de petits montants à chaque utilisation de carte !

Par ailleurs, lorsque vous êtes confronté à une situation contraignante, cette épargne destinée à votre enfant reste accessible à tout instant. Toutefois, ce type de retrait doit être au préalable autorisé par un responsable légal. En atteignant l’âge qu’il faut pour avoir un livret pour enfant, c’est-à-dire 12 ans, l’épargne réalisée jusque-là est déplacée vers un livret jeune. Le livret évolue donc au même titre que votre progéniture !

Les types de comptes épargnes et leurs points forts

  • Le livret A est celui le plus adulé en France. Il offre l’avantage des placements sur de courtes durées et accessibles, tant pour les majeurs que les mineurs. Le livret est rémunéré à un taux de 1% depuis le 1er février 2015 et les bénéfices sont certains. En effet, dans la majorité des cas, les retraits n’interviennent pas avant la fin de la période indiquée surtout si c’est pour assurer une économie à votre enfant pour ses besoins à venir.
  • Le livret jeune: il ressemble au livret A, avec pour particularité, son plafond qui est maintenu à 1600€. C’est le livret dédié aux jeunes ayant de 12 à 25 ans, avec un taux qui fluctue selon l’établissement bancaire qui vous le délivre. De façon globale, ce livret demeure intéressant.
  • Le livret d’épargne populaire (LEP) propose aussi de son côté des atouts favorables. Cependant, il présente la particularité d’être destiné aux épargnants résidant en France, ayant un avis d’imposition d’au plus 769 euros. Quant à son taux d’intérêt, il s’élève à 2,25% avec un plafond de 7700 €.
  • Le livret développement durable (LDD) est celui dont la limite est fixée à 12 000 €. Il propose un taux d’intérêt pratiquement similaire à celui offert par le livret A.

Quelle est la marche à suivre pour ouvrir un compte à votre enfant mineur ?

Pour ce faire, il vous faudra prendre rendez-vous avec un conseiller de la banque que vous aurez choisi, en ayant sur vous les pièces suivantes :

  • Une pièce justifiant votre identité et de celle de votre enfant, ou simplement le livret de famille. Que ce soit avec photo ou non, vous devrez fournir des documents légaux indiquant le nom, prénom et la date de naissance de l’enfant. Il faudra aussi une preuve de votre autorité, en tant que tuteur ou représentant légal par exemple, sur l’enfant ;
  • Une pièce de moins de trois mois, renseignant sur votre domicile (quittance de loyer, facture de téléphone fixe, quittance EDF ou GDF, etc.).

Tableau comparatif des meilleurs livrets A pour enfant

BanqueNom du livretTranche d’âgesLimite autoriséeTaux d’intérêt
 Crédit AgricoleLivret Tiwi0-12 ans1 600 €0,50 %
CICLivret Première Épargne0-12 ans1 600 €1,75 %
 Crédit MutuelLivret MeZécos0-12 ans1 600 €1,50 %
 Banque PopulaireLivret Premier Pas0-12 ansdépend l’agence régionale (minimum 1 600 €)Variable entre 0,95 % et 2,00 % en fonction votre agence régionale
LCLLivret Zébulon0-12 ans2 000 €0,95 %
 Caisse d’EpargneLivret 10/12 ans10-12 ans1 400 €Variable entre 1,00 % et 2,00 % en fonction l’agence régionale

Nécessité d’un plafond plus élevé : les comptes sur livret utilisables pour enfants

Points forts et insuffisances du compte sur livret pour enfant

S’il est vrai que le taux d’intérêt est assez intéressant, les livrets pour enfants de 0 à 12 ans proposent un plafond faible. Dès que le plafond est atteint, vous bénéficiez toujours des intérêts mais il ne vous est pas possible de faire un versement supplémentaire. Vous pouvez quand même ouvrir un autre compte sur livret ou un livret A, au nom de votre enfant.

Parmi les points déplorables des comptes sur livret, il y a essentiellement le taux d’intérêt qui est inférieur à celui proposé pour les comptes réglementés, de même que les exigences fiscales qui les régissent. En effet, ils sont sujets à l’impôt sur le revenu ainsi qu’à des prélèvements sociaux.

Mais ils n’impliquent aucun frais de gestion, ce qui n’est pas le cas des comptes sur livret pour enfant. De l’autre côté, les comptes sur livret présentent des plafonds bien plus supérieurs et même sans bornes. Avec les taux 0,3% ou 0,4%, que proposent ING Direct, la Société Générale, Boursorama Banque ou Fortuneo, l’épargne devient très vite profitable sans plafond !

Plus intéressant avec ces solutions bancaires, il n’y a pas de restriction d’âges. Ainsi, même une fois responsable, votre enfant pourra toujours maintenir le livret. De plus, vous pouvez réclamer à tout moment votre épargne, à condition d’avoir l’autorisation d’un responsable légal pour mineurs.

Comparatif de quelques comptes sur livret accessibles dès la naissance

BanqueNom du livretPlafondTaux d’intérêt brut
 MonabanqCompte épargne 0-18>5 000 €1,20 % jusqu’à 5 000 € puis 0,75 %
 ING DirectLivret Épargne Orange Enfant3 millions d’euros0,30 %
FortuneoLivret +10 millions d’euros0,40 %
 LCLCompte sur LivretSans limite0,15 %
BoursoramaCompte sur LivretSans limite0,40 %
Société GénéraleCompte sur LivretSans limite0,30 %

 

 

Qui bénéficie de l’économie réalisée grâce au compte de vos enfants mineurs ?

Disponible avec une rémunération hors impôts de 2,25% depuis le 1er août, le livret A est de loin la solution d’épargne préférée des français. Cependant, il faut d’abord être en conformité avec les exigences législatives à savoir : pas plus d’un compte par individu et un seuil maximal de 15.300 euros.

Pour pouvoir contre-carrer ces exigences, il n’est pas rare que certains parents procèdent à l’ouverture d’un compte au nom de leur enfant mineur et ainsi continuer à faire des dépôts après avoir atteint le plafond avec leur propre compte sur livret A. C’est aussi valable pour Plan Epargne Logement (PEL) ou Compte Epargne Logement (CEL), qui n’ont pas de restriction d’âge, l’objectif avec eux étant de maximiser le droit à prêt et les primes.

Mais il faut être vigilant : comme il est mentionné dans le guide « toute somme que vous versez sur le compte de votre enfant lui revient sans équivoque, du moment où le compte porte son nom » et l’âge n’y change rien.

Que signifie le droit de jouissance ?

Le mineur n’étant pas assez lucide pour prendre en main l’administration de ses finances propres, obtenues d’un héritage par exemple, est soumis de ce fait à une autorité parentale (parents ou tuteur légal). Ce dernier devra œuvrer dans l’intérêt du mineur. Il lui est possible d’effectuer un prélèvement entier ou partiel sur les revenus produits par le patrimoine de l’enfant jusqu’à ses 16 ans. Ceci comprend les intérêts de livret d’épargne, histoire de couvrir les frais de soin et d’éducation.

Toutefois, le représentant légal n’a aucun droit sur le capital, qui appartient exclusivement à l’enfant. Par ailleurs, ce dernier sera en droit d’exiger des justificatifs sur la gestion de son patrimoinexfp dès sa majorité et si nécessaire, faire recours à la justice. Il aura d’ailleurs la jurisprudence comme atout. La capitale prélevée doit donc être rétrocédée à son équivalent de façon rigoureuse.

Les enfants peuvent-ils prendre de l’argent déposé sur leur compte ?

Au-delà du livret A, le PEL ou le CEL, le mineur a déjà à sa naissance la possibilité de posséder certains livrets fiscalisés qui lui sont entièrement dédiés. À partir de l’âge de 12 ans, il lui est possible d’obtenir un livret Jeune. Il n’est cependant pas soumis à l’impôt ni les prélèvements sociaux et son plafond est de 1600 euros, sans les intérêts. Cela peut aussi lui donner droit à une carte de retrait ou même de paiement (avec autorisation systématique). Toutefois, l’utilisation de cette carte est soumise à l’autorisation de son représentant légal, qui décide de la limite de la somme à retirer.

À 16 ans, cette autorisation de retrait ne sera plus nécessaire. Cependant, le représentant peut être contre un retrait. Lorsque finalement l’enfant atteint sa majorité, il a le plein pouvoir sur l’argent épargné sous son identité, même si au départ, cela ne lui était pas systématiquement dédié.

Conclusion

Mettre votre excès d’épargne sur un compte portant le nom de votre enfant est peut-être malin, mais vous risquez de ne pas aimer le dénouement si cette somme n’est pas totalement pour lui. Le juge des affaires familiales a en effet le droit de superviser la gestion qui est faite de cet argent. Il a le pouvoir de vous ôter la jouissance légale des biens et peut vous enjoindre de rembourser.

Cette tactique n’est donc pas recommandée. Nous vous conseillons de ne verser sur le compte de votre enfant, que ce que vous souhaitez lui offrir et de choisir un autre placement pour vos surplus d’épargne et ce, même si cela ne vous avantage pas trop.

Autre information à connaitre le livret A pour enfant

Peut-on ouvrir un compte livret A à ses petits enfants âgés de 5 ans ?

Ce n’est pas possible. Il n’y a que les représentants légaux (les parents la plupart du temps) qui ont ce pouvoir. Si l’enfant dispose d’un livret A, il ne peut procéder à des retraits qu’à partir de 16 ans. Mais les parents peuvent toujours s’y opposer, à moins qu’il ait atteint la pleine majorité.

Peut-on interdire aux parents de procéder à des retraits sur le livret ?

Non. En tant que parents et représentant légaux, ils sont en charge de la gestion des biens de leur enfant et sont donc libres de leur action.  De ce fait, ils peuvent ; s’ils le souhaitent, procéder à des retraits sur le compte. Dans certaines banques, l’approbation des deux parents est exigée, d’autres ne l’exigent pas. Mais l’usage qui est fait de cet argent doit être dans le cadre des dépenses directement liées à l’enfant : instruction, habillement, vacances etc. l’enfant est en droit d’exiger des justificatifs à ses représentants légaux dès qu’il atteint les 16 ans.

Vous pouvez quand même conseiller à votre fils ou votre belle-fille d’ouvrir un livret A, avec une indisponibilité de l’épargne avant la majorité de votre petite fille dans les clauses. Ce faisant, il ne sera possible à qui que ce soit de faire un retrait avant sa majorité.

Combien cela coûte-t-il ?

Les dépenses liées à l’ouverture et la gestion du compte de votre enfant varient selon la banque pour laquelle vous avez opté. De façon générale, les frais de tenue de compte varient entre 1 et 2,10 euros par mois, ce qui fait un totale entre 12 et 25 euros l’an.

Pour plus de détails sur les solutions qui s’offrent à vous, nous vous proposons les renseignements suivants :

La société Générale : elle propose deux catégories de compte en fonction de l’âge de l’enfant.

  • Un livret jeune des moins de 15 ans avec une carte de retrait offerte. Il n’ya pas de cotisation exigée et le compte est limité à 1600 euros, pour des versements de 15 euros au moins.
  • Le pack jeune destiné à ceux ayant entre 15 et 18 ans. Celui-ci contient une carte de paiement, un chéquier chaque année, une assurance vol ou perte de clés, des documents légaux, une ligne mobile, des moyens de règlements, la mise en opposition et l’obtention d’une nouvelle carte de paiement, une assistance, etc. Par contre, vous allez devoir débourser entre 2,10 euros le mois, soit et donc 25,2 euros par an pour la cotisation.

Pour la Banque Populaire, elle propose aussi 2 types de comptes

  • Un compte des plus de 16 ans donnant droit à un compte chèque, une carte de paiement, une assurance vol ou perte de moyens de paiement, une consultation bancaire en ligne ou par mobile. Tout ceci en échange de 13 euros l’année.
  • Un autre compte destiné aux enfants ayant entre 12 et 18 ans : Ce compte inclut un livret jeune limité à 1600 euros pour un taux d’intérêt de 2,75% avec une carte de retrait, une assurance vol et/ou perte, des moyens de paiement, des clés, des documents officiels, une assistance et des frais d’opposition. Cette offre vaut 1 euro par mois, ce qui fait 10 euros l’an.

Le crédit agricole, lui, est dédié aux jeunes de la tranche de 12 à 25 ans avec son offre Moazaicet. Il s’agit principalement de 1er compte auquel sont éligibles les jeunes de 16 à 18 ans. Cette offre implique l’obtention d’un livret jeune Mozaic, un compte courant, une carte de paiement, une assurance vol et perte des documents officiels, des moyens de paiement, des clés puis une possibilité de consulter son compte en ligne

Anticiper pour le futur de votre enfant

Si vous cherchez un moyen pour aider votre enfant à concrétiser des projets dans sa vie d’adulte, l’épargne logement et l’assurance vie est une option idéale.

Avec le PEL, un premier versement de 225 euros est exigé et un dépôt minimal de 45 euros est nécessaire sur 1 mois. L’épargne engrangée ne peut être retirée avant la fin de la période fixée. Par ailleurs, le taux d’intérêt est stable et assez avantageux. Le CEL de son côté est moins strict car si le versement initial est de 300 euros, vous faites les dépôts selon votre rythme et l’épargne constituée reste accessible.

Après 8 ans, l’assurance vie offre l’avantage de défiscalisation très favorable même si vous pouvez toujours accéder à l’argent. Ce type d’épargne offre la possibilité à tout le monde d’avoir des épargnes plus rentables.

Vous serez aussi intéressé par :

La Nef Pourvue d’un grand sens éthique, la Nef se démarque ainsi des autres banques. Sa conception de l’arg...
Crédit Auto Moto Vous faut-il un prêt bancaire pour vous procurer un nouveau véhicule (deux-roues, voiture perso...
Skrill Notre avis sur Skrill Skrill est bien plus plus qu'une simple carte prépayée. C'est un compte online...
C-Zam par Carrefour Banque Enfin, Carrefour Banque fonctionne en autonomie, avec des prestations toujours de plus en plus exhau...
Banque en ligne Le système des banques en ligne en France Une banque en ligne a pour but de faciliter la gestion su...
Mutuelle santé La Mutuelle santé, un comparateur des meilleures offres d’assurances disponibles sur le marché Il y...
Franfinance Avis sur Franfinance : avis des clients et comparaison des prêts Pour que notre opinion sur Franfin...
Transcash La politique de Transcash est assez singulière. Elle propose deux ou quatre cartes prépayées pour le...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password