Selon notre avis LCL est du style à préférer faire compliqué lorsqu’on peut faire simple. On n’arrive pas à cerner cette stratégie de de tout faire au détail

D’après nous, ce serait tout de même plus pratique et plus efficace si on pouvait catégoriser certains produits entre eux.

On pense aussi que les frais de gestion sont plutôt élevés pour des épargnes peu rentables. Si on se permet la comparaison par rapport aux banques sur Internet les plus agressives, on pourra noter que la différence est nette. Mais souvenons-nous que LCL n’est PAS une banque online. En tout cas pas de la même catégorie qu’un pure player ou une banque digitale. C’est tout simplement un acteur classique qui s’offre une fenêtre sur le web. Le cœur de métier demeure celui d’une banque de réseau, tout ce qu’il y a de plus normal.

Le monde est en pleine mutation. Ou plutôt, il évolue. L’univers bancaire également. Et d’aucuns argumenteront d’ailleurs que si ces dernières années le monde évolue vite, c’est que le système financier n’y est pas étranger, le changement profond des codes sociétaux découlant de manière directe des dividendes voulus par les actionnaires des grandes banques.

De toute façon, le secteur bancaire a vu naitre ces dernières années les pionniers d’une façon nouvelle de vivre sa relation avec sa banque ; la banque sur Internet. A tel point que les géants Français ont de leur propre chef décliné une version « online » de leurs services bancaires en agence. C’est l’exemple du LCL, avec son portail en ligne.

Mais qu’a-t-elle d’autre de plus que sa grande sœur ? Les produits et services y sont-ils de qualité comparable ? Et comment se positionne-t-elle comparée à ses concurrentes en place sur le marché des banques sur Internet ? C’est ce que nous essaierons de découvrir en explorant les éléments de base qui constituent le quotidien d’un usager bancaire.

Avant toute chose, qui est LCL ?

Le LCL, connu auparavant sous le nom de Crédit Lyonnais, est une banque française créée en 1863 à Lyon. Avec la Société générale et BNP Paribas, la banque constitue le trio des “Trois Vieilles”, les anciens piliers de l’industrie bancaire française. La célèbre structure bancaire lyonnaise s’est adaptée au virage du XXIe siècle, et a ouvert un portail online. Il faut toutefois rappeler que le LCL détient le Crédit Agricole après qu’en 2003, l’Etat français lui ait cédé ses parts.

LCL a donc préféré une perspective lui permettant de toucher un segment de clients qui cherchent une banque avec, au prime abord, des facilités d’utilisation en ligne.

Le compte courant

A l’image de sa consœur l’agence online de BNP Paribas, le compte de la banque sur Internet LCL est une déclinaison virtuelle du compte en agence physique. Ceci suppose que le montant des frais bancaires demeure très élevé en comparaison aux banques sur Internet ordinaires telles que Fortuneo, Boursorama Banque, ING Direct, Hello Bank ou encore Monabanq.

Pas véritablement compétitive à ce niveau, la banque LCL se trouve en fait être une bonne alternative pour tous ceux et toutes celles qui craindraient encore quelque peu de migrer totalement à la gestion intégrale online. En témoigne le fait que la banque en ligne facture pour 6€ tous les trois mois, ses frais de tenue de compte, mais tolère une exonération pour ceux n’ayant pas encore 26 ans, les détenteurs de l’offre LCL Initial, les comptes qui ont été ouverts dans le cadre du Droit au compte, les comptes inactifs et y compris les clients domiciliant leurs revenus chez LCL.

LCL n’est pas un pure player, mais juste une banque généraliste qui a opté pour le passage de son offre complète en ligne, en double de la gestion en agence. Exceptée l’ouverture du compte, qui est gratuite, LCL ne ressemble en rien à une structure bancaire fabriquée pour la relations à distance. On appelle ces banques sur Internet les banques de troisième génération. Mais il faudra vous adapter à cette approche de LCL, car le groupe Crédit Agricole dispose déjà de sa banque sur Internet, BforBank, et a d’ailleurs un peu de mal à lui lâcher la laisse. Les chances sont donc limitées de tomber un jour sur un nouvel acteur dans le monde des banques sur Internet qui émane directement du LCL.

LCL propose à ses prospects de constituer par leurs propres soins leur panier de services selon leurs besoins réels. Sans réserve, le concept est une bonne idée, surtout que LCL propose de simuler directement ses frais bancaires. Ainsi, on ne paie que pour ce dont on a besoin. Mais indirectement cela suppose qu’aucun service n’est gratuit. Sinon, inutile de choisir uniquement ceux qui nous intéressent.

En guise de comparaison, et alors que l’on exprime encore son mécontentement de tomber sur une quelconque attestation facturée à hauteur de 12 € dans certaines banques sur Internet, il faut savoir que chez LCL ces mêmes documents sont facturés 18€, et la facture monte jusqu’à 36€ si les documents datent de plus d’un an ! Ici, une carte Visa Premier vous coûtera 140 € ! Un virement temporaire dans la zone SEPA est facturé 4,50 € ! Et là on ne parle pas encore du non SEPA ! Tout est payant. C’est une offre de banque généraliste, ramenée sur le net, et favorisant quelques interactions tel le fait d’être en mesure d’ouvrir son compte sur Internet. Mais côté banque online, cela ne s’en tient qu’à ça.

Néanmoins, LCL fournit sur son site des détails sur tous ses produits un à un. Cela n’apporte pas nécessairement un plus à la lisibilité de l’offre bancaire de la banque online. Cependant, pour tous ceux qui souhaitent y mettre de leur temps et décortiquer tous les moindres détails, cela peut paraître utile.

Mais, pour aborder la question dans tous les sens, en tenant compte des services de base d’un compte bancaire, il faut ouvrir au minimum 47 documents. Si l’on estime que l’objectif d’une banque mobile revient justement à gagner en temps et en énergie, le pari est totalement perdu…

Si vous deviez opter pour un point positif parmi l’ensemble de la documentation proposée par LCL, ce serait sans doute celui-ci : vous jouirez d’un tarif de 0€ pour les frais de tenue du compte si votre salaire est domicilié sur votre compte LCL.

Comment devenir client chez LCL ?

En revanche, il ne semble pas y avoir de conditions particulières d’entrée chez LCL.  Tout le monde est donc en mesure de pouvoir ouvrir un compte. Le tout est confié de façon discrète à un conseiller qui va revenir vers le demandeur par retour de mail, positif ou négatif, selon les pièces justificatives fournies.

L’épargne.

LCL se démarque  particulièrement au niveau de ses produits d’épargne. En plus des livrets classiques (Livret A, LDD, livrets jeunes), LCL propose aussi d’autres livrets d’épargne. A commencer par le livret Cerise, qui vient compléter un livret A ou un livret DD. Il est rémunéré à hauteur de 0,75 % brut et reste entièrement souple, aussi bien niveau des dépôts que des retraits. Intéressant lorsque le LDD en est déjà à son plafond. Et uniquement dans ce cas-là. Car le rendement attractif est soumis à la condition que votre livret A et/ou votre LDD en soient déjà à leurs plafonds respectifs.

Pour ceux qui payent peu d’impôts, ou même aucun impôt, le LEP est rémunéré à 0,50 % de plus que le livret A. Le LCL dispose aussi parmi ses produits du compte à terme Fidélité. Mais le rendement n’est pas communiqué sur le site de LCL.

En revanche, le compte à terme de LCL est décliné sur une durée de 2 à 8 ans, avec pour la dernière année un bonus de taux. C’est le client qui va fixer à l’entrée la durée du compte à terme. Le dépôt minimum nécessaire est de 1 000 €.

Pour finir, le produit probablement le plus attrayant de la gamme. Sur chacun des achats effectués avec la carte bleue, LCL débite la somme payée du compte de son client, tout en l’arrondissant soit à l’euro supérieur, soit aux 5 euros supérieurs. Le solde est placé sur un livret d’épargne selon le choix du client. C’est une façon simple d’épargner, par cumul de petites sommes. Petit hic néanmoins. Tandis que Monabanq possède un produit identique et offre à ses clients un rendement spécial à 15% sur ce produit, LCL se limite aux rendements ordinaires des livrets, soit, entre le taux du livret A et le taux du livret Jeune.

Bien entendu, LCL offre aussi des épargnes logement PEL et CEL. Tous les produits sont bien présents, bien évidemment. On ne peut pas réprimander LCL sur point-là.

Les placements.

De la même manière que le LCL offre de multiples produits d’épargne, l’établissement bancaire lyonnais nourrit une gamme enrichie de placements assurance-vie. Le problème avec LCL, c’est qu’elle augmente le nombre de produits, mais accepte très peu une réduction sur les droits d’entrée et autres frais de gestion. Si bien qu’en fin de compte, en dehors de quelques subtilités en lien avec les supports, tous les produits semblent identiques.

On distingue tout de même le placement Gulliver, dédié à la formation d’un capital pour les enfants. C’est par conséquent l’enfant qui est systématiquement titulaire du compte, jusqu’à ses 17 ans.

En dehors de ça, LCL a une offre de placement qui permet de verser une rente, appelé Lionvie viager, ou de diverses formules, relativement sur mesure (du Lionvie Vert Equateur au Rouge Corinthe série 3) et d’un PERP.

Au niveau de la bourse, le principe reste identique ; une offre abondante, et des produits et méthodes assurément de très bonne qualité, mais sur lesquels il ne nous est pas possible de rendre compte sans passer de multiples pages à les commenter. Notons tout de même que LCL soumet à ses clients un espace bourse, pour néophytes ou pour experts et offre des investissements planifiés sur les marchés (Planilion) et des PEA de différents types.

La gamme des crédits.

LCL propose une gamme variée de produits immobiliers : prêt immobilier classique, prêt relais et prêts aidés (PTZ, PEL, PAS, éco-prêt à taux zéro). Chaque cas étant spécifique et distinct du suivant, il est judicieux d’en faire référence à son conseiller. Mais, il faut noter que le LCL s’engage à faire un retour de principe sous 2 jours.

En ce qui concerne les prêts personnels ou prêts autos, la gamme est une fois de plus foisonnante (auto, autres véhicules, conso travaux, conso budget, conso rachat, économie d’énergie, renouvelable, regroupement de crédits, découvert). Reste qu’il faut savoir la case dans laquelle un client doit se mettre pour être en mesure d’accéder à l’une ou l’autre des formules. Toutefois, les prêts autres véhicules (on pense aux camping-cars, à titre d’exemple) ou regroupement de crédits sont des produits à bien accueillir plutôt.

Crédit immobilier

Hélas, le crédit immobilier ne se montre pas de taille par rapport aux promesses obtenues avec le crédit à la consommation.

Bien évidemment, ce n’est pas en raison d’une offre trop étroite, ce serait plutôt même le contraire puisqu’avec des taux fixes, des taux variables, des prêts relais ou même de multiples prêts aidés tels le Prêt à taux zéro +, celle-ci s’affiche à son avantage.

Non, le véritable problème se trouve dans son manque de compétitivité, avec par exemple un TEG fixé à 3,49% correspondant à un emprunt de 100 000€ étalé sur 15 ans. En outre, les indemnités de remboursement anticipé se situent parmi les plus onéreuses du marché, à hauteur de 3% du capital restant dû.

Crédits à la consommation

Il est possible de souscrire en ligne un crédit à la consommation avec LCL tout comme en agence, l’offre étant strictement pareille dans les deux cas.

Sans étonnement, toutes les formules de crédits à la consommation sont représentées, des prêts personnels ordinaires (auto, travaux, etc…) au redoutable crédit renouvelable.

Point faible des banques spécialisées en ligne, le crédit conso version LCL est surtout plus estimable que les taux fixés sont proches des meilleures structures prêteuses spécialisées sur Internet.

Par exemple, 10 000€ pour l’acquisition d’un véhicule neuf sur une durée de 3 ans est offert au TAEG de 5,97%, non compris la négociation avec un conseiller online ou en agence.

Sachant que le rachat de crédit est aussi disponible, on en déduira sans peine que le crédit à la consommation est un des points forts de la banque sur Internet LCL.

 Les assurances.

LCL subdivise sa gamme d’assurances très élargie en trois catégories : il y a la catégorie des assurances à la personne, la catégorie des assurances aux biens et celle des assurances du quotidien. Entre les différentes pages, se confondent donc les polices d’assurance, les contrats de prévoyance et les contrats de garantie de capital. Bien évidemment, comme vous pouvez l’imaginer, aucun produit ne manque à la gamme. Néanmoins, LCL sait dans quelle époque elle opère maintenant et ne distribue plus son assurance maintien de salaire… Cependant l’assurance santé, l’assurance habitation et l’assurance auto sont bien présentes.

Au regard du nombre de contrats disponibles, il ne nous est pas possible d’en venir au détail. Et on s’interroge d’ailleurs sur l’approche utilisée par les conseillers pour connaître tous ces produits. Mais LCL quant à lui fournit parfaitement des détails sur chacun de ses produits et services. Nous vous exhortons par conséquent à visiter les pages liées à ces produits. Le site n’est plus des plus attrayants et mériterait probablement une nouvelle image, plus engageante et moins fade, mais il est pourvu de la fonctionnalité. Tout est accessible en fonction de différents menus. Vous accéderez donc sans peine aux fiches des produits qui suscitent votre intérêt.

En conclusion, on pourra blâmer LCL d’être trop confus. On a quelques fois le sentiment d’avoir à faire à un serrurier de la banque. On ne doute de l’efficacité de la plupart des produits, toutefois la banque gagnerait tant en visibilité qu’en clarté si elle regroupait certains produits afin de les rendre plus efficaces.

Par ailleurs, les coûts de gestion demeurent élevés et les rémunérations d’épargne trop faibles comparés à la concurrence sur le marché des banques sur Internet. Finalement, il s’agit d’une banque ayant juste ouvert une vitrine sur Internet, pas d’une banque conçue pour être sur Internet. Et cela représente une différence considérable. Pour les clients du LCL, pouvoir évoluer vers la gestion en ligne leur offre tout de même certains avantages, surtout en termes d’autonomie. Cependant, LCL est une banque qui s’adresse beaucoup plus à ceux et celles qui souhaitent maintenir une agence physique.

Modernité  

Vraiment pas possible de créditer LCL avec des innovations véritablement hors du commun, mais pouvait-on s’attendre à mieux avec un réseau déployé en près de 2 000 agences ?

A défaut d’innovations proprement dites, l’agence en ligne est quand même dans l’air du temps avec des applications pour iPhone, Android et même BlackBerry, de même qu’un site internet optimisé pour le mobile. En outre, bien que cela soit la règle pour les banques spécialisées sur Internet, on aime bien le fait de pouvoir souscrire des produits 100% online à partir de l’espace client, grâce au certificat LCL, un système unique de signature électronique.

Un autre point positif est l’existence d’un programme de fidélité, ce qui est plutôt rare au niveau à l’échelle des banques sur Internet. Avec un site internet totalement dédié, le programme Avantage permet de marquer des points à de multiples occasions, de même qu’en fonction de l’ancienneté, même si les contours du programme manquent de clarté.

Autres points très positifs, en lieu et place d’innovations véritables, la possibilité de commander gratuitement des devises en ligne et System ’Epargne, une option sans frais qui offre la possibilité de placer sur un livret d’épargne un montant fixé à l’avance à chaque usage de la carte bancaire.

Enfin, une fantaisie pour finir, avec l’innovation Groom Service, qui pour la somme mensuelle de 8€ offre la possibilité de disposer d’un interlocuteur unique mandaté pour rechercher des prestataires de services dans de nombreux domaines : entretien de la maison, jardinage, soutien scolaire, etc… Aucun lien avec l’expérience bancaire mais il sera pertinent d’observer si cette tentative de faire de la banque « un véritable carrefour des services » est un signe avant-coureur du devenir des banques au sens général ou simplement d’un coup d’épée dans l’eau.

Sécurité

Comme on est en droit de s’y attendre venant d’un groupe bancaire de cette importance, les standards les plus élevés sont déployés pour garantir une protection face aux menaces externes :

  • Usage du protocole SSL.
  • Clavier digital
  • Transmission de codes à usage unique.
  • Certificat LCL, en vue de garantir l’authenticité des e-signatures dans le cadre des souscriptions de produits 100% online.

Cependant le client ayant aussi sa part de responsabilité sur ce sujet, la mise à disposition d’un site intégral dédié à la sécurité sous toutes ses formes (les menaces, quizz, les points à vérifier) témoigne aussi en la matière de l’engagement bien réel de la banque.

Devenir client LCL

Quelles sont les prérequis d’entrée ?

Les conditions requises pour rejoindre l’agence LCL ne sont pas énoncées clairement, cependant sont en revanche exactement identiques à celles des agences classiques LCL. Ainsi, qu’importe ce qu’il en est, rejoindre LCL est assurément plus facile sur ce point que la majorité des banques sur Internet.

Autres commentaires ?

L’instrument pour simuler la diminution des frais bancaires avant d’ouvrir un compte est à essayer, car vraiment instructif. Sinon, en soi, le processus d’ouverture d’un compte est on ne peut plus simple et rapide, et en plus inclut une prise de rendez-vous téléphonique avec un conseiller. L’activation du compte se fait par la suite grâce l’encaissement d’un chèque juste de 20€.

Avis LCL : que disent les clients

En explorant Internet en quête d’avis LCL, il faut prendre en considération une chose : les utilisateurs insatisfaits s’expriment bien plus que les autres, c’est également ce que l’on obtient par exemple dans notre étude sur les avis Crédit Agricole. Le phénomène a pris de l’ampleur pour les banques étant donné que l’argent est un sujet sensible pour chacun et tous. Et avoir des contentieux avec une banque peut déboucher sur des propos bien plus virulents qu’avec d’autres produits. Nous avons donc identifié les commentaires et notes laissés sur le web avec ce fait à l’esprit.

Nous avons opté pour la présentation des résultats de deux sites d’avis LCL qui nous paraissaient plus fiables : l’Internaute et Trust Pilot pour LCL.

Bon à savoir sur le LCL

  • Vos opérations de gestion de compte au quotidien sont gratuites.
  • De nombreuses options pour la gestion de vos comptes : prélèvement et virement SEPA, relevés de compte, sommaire financier…
  • Constituez librement votre panier de produits bancaires et bénéficiez de réductions évolutives selon le nombre souscrit.
  • Si la carte bancaire est payante, elle est accessible en de multiples variantes, appropriée à chaque profil de consommateur.
  • Jouissez également du réseau d’agences physiques LCL
  • Commande de monnaies étrangères en ligne.
  • La domiciliation n’est pas imposée.
  • Obtenez des points bonus sur vos opérations quotidiennes avec Avantage®
  • LCL c’est également des interfaces mobiles performantes pour smartphones et tablettes.
  • L’ouverture de compte reste assez simple et le transfert d’un compte LCL vers un compte est aussi possible (en conservant le même numéro de compte).

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *