GAN

Bonus, avis, inscription & conseils sur la banque en ligne GAN

Avec le temps, on assiste de plus en plus à un pêle-mêle dans les finances, avec des banquiers qui s’investissent dans les assurances, ou des assureurs qui font office d’agents bancaires.

On se dit que le travail est identique puisqu’il s’agit de gestion de fonds, d’un quelconque volume, de se faire un chemin dans le dédale de l’économie jusqu’à ce que seul le roi de la jungle tienne debout. Ce dernier sera celui qui aura vaincu tous les adversaires. De ce fait, on assiste à un mélange, voire un fouillis dans les activités autour de la finance. Mais cela cause aussi une perte d’identité des acteurs, dans les assurances et la banque. La GAN assurance va confirmer cet état des lieux.

D’abord, qu’est-ce que le GAN ?

Nous revenons en 1913, année de création de la Caisse fraternelle de capitalisation dans la ville de Lille regroupant quelques caisses régionales. L’existence du GAN remonte à 1968, suite à la fusion des caisses Nationale, Soleil et Aigle. En 1977, on assiste à un changement de son appellation pour devenir GAN Capitalisation.

Entreprise publique sous la tutelle de l’Etat, à l’image de la plupart des banques, le GAN était alors dirigé par un groupe de personnes avides. Rachats successifs, acquisitions de parts de marchés, toutes les opérations se faisaient successivement. A cette époque, la présence du CIC et de sa branche de crédit immobilier dans le groupe incite à la participation à plusieurs placements risqués. Et comme le hasard n’a rien à voir dans ces transactions, on sait que Michel Sapin, du ministère des Finances avait recommandé au GAN (une entreprise publique) de faire l’acquisition de l’UIC (la branche immobilière du CIC). Tout est clair.

Malheureusement, ce sont plus des pertes qui sont au rendez-vous. Elles s’élèvent à 5 milliards de Francs (à l’époque) et ce sont les contribuables qui en ont fait les frais. Pour cette raison, une privatisation du GAN a été décidée au cours de l’année 1998. La marque a alors été reprise par Groupama qui en fait alors un groupe d’assurance. Depuis, sa notoriété s’est accrue partout sur le territoire européen. Une autre filiale de Groupama dénommée Amaguiz.com offre intégralement des prestations d’assurances sur le web. En quête du site du GAN sur le web ? Vous tomberez sur deux interfaces différentes visuellement parlant. La première, GAN.fr se démarque par sa sobriété. La seconde, ganassurances.fr plus généraliste mais elle fait très peu mention des produits bancaires de l’établissement. Elle s’étale plus sur les produits assurantiels sur les véhicules, l’habitation, la retraite, la santé, le patrimoine et les services destinés aux entreprises.

Le deuxième site est donc plus riche en informations, nous nous y attarderons donc pour découvrir les services proposés par le GAN.

La petite histoire de GAN…

Lille, 1913 : on assiste à la création de la Caisse Fraternelle de Capitalisation. L’entreprise étend surtout ses activités au Nord. En 1946, la Nationale met en place la Branche Populaire Française (ou BPF).

GAN, c’est en fait l’abréviation du Groupe des Assurances Nationales. Il doit sa création à l’unification de trois entreprises : la Nationale, l’Aigle et le Soleil en 1968. Plus tard, en 1977, un changement d’appellation est décidé. De Caisse Fraternelle de Capitalisation, on passe à GAN Capitalisation.

De 1986 à 1994, le GAN alors assureur sous tutelle de l’Etat, est dirigé par François Heilbronner, un partisan de Chirac. On doit à cet homme politique l’entrée du GAN sur le marché pour acheter des parts dans les années 90. En 1993, ces rachats en haut de cycle ont causé un déficit de plus d’un milliard de francs dans les assurances dommages. Au bout de 3 années, la perte est chiffrée à 6 milliards de francs. L’année 1995, suite à l’acquisition de l’UIC (branche immobilière d’un de ses membres), le GAN affiche un déficit de 5,3 milliards. Ses placements sont risqués, notamment ce dernier fait sous la direction de Michel Sapin (ministre des Finances). Terminant son mandat en juin 1994, François Heilbronner a réussi à effectuer des manœuvres comptables pour masquer les pertes de sa dernière année. L’état de faillite est décrété 3 ans plus tard. On a estimé le tribut payé par les contribuables à plus de 4 milliards de francs à cause des « folies » du groupe.

Ces péripéties ont conduit au rachat du GAN par Groupama en 1998. Cette acquisition a permis au groupe nouvellement formé de figurer en tête de liste des assureurs en France. On leur doit depuis trois produits vendus sur le territoire français : Gan, Groupama, Amaguiz.com.

A La Défense, une tour emblème du GAN, conçue par l’architecte américain Max Abramovitz est devenue un véritable emblème mais a été acquise en 2008 par la Foncière des Régions.

Les prestations d’assurances pour le particulier.

L’assurance santé GAN.

L’assurance santé du GAN est un de ses produits-clés. Toutefois, il vaut mieux ne pas se fier aux montants de la page qui peuvent induire en erreur, car les tarifs changent selon le niveau de garantie. Pour être sûr, il vaut mieux faire une simulation en ligne. Dès le départ, il est évident que le GAN se renseigne sur le régime auquel on dépend. C’est tout à fait logique. Par contre, en descendant dans le menu, on se laisse étonner par la distinction faite entre certains statuts. Par exemple, il y a les salariés, les salariés agricoles, les TNS et les étudiants, mais les salariés vivant en métropole sont considérés différemment des salariés en province.

Quant au devis, il est obtenu rapidement. Il faut quand même décliner vos données personnelles pour être appelé par un agent de la relation client de l’agence. Par la suite, vous aurez droit à une simulation de votre tarif, mais surtout des détails sur les différentes offres d’assurance maladie. L’assurance se décline sur six niveaux qui s’affichent du plus simple au plus complexe. En fonction de vos données personnelles, vous aurez droit à 3 tarifications déduites par le logiciel. Toutefois, la sélection des données par soi-même est possible afin d’avoir une formule personnalisée. Vous la trouverez dans la sixième colonne en face du produit. Pour le faire, sélectionnez le niveau que vous souhaitez : niveau 1 pour l’hospitalisation mais plutôt le niveau 4 pour les soins de dentisterie, par exemple. Le niveau 5 constitue le plus élevé et vous ne pouvez pas aller au-delà. Majorer un remboursement pour des frais de médecine alternative (chiropraxie, ostéopathie) n’est donc pas envisageable, malheureusement. Effectuez vous-même votre devis et revoyez la prime qui correspond aux niveaux que vous avez sélectionnés. Souvenez-vous que les proportions marquées sont déduites des barèmes de la sécurité sociale mais ne constituent pas des fractions du coût réel.

Les autres prestations d’assurances à la personne.

Le GAN avance aussi des prestations d’assurance scolaire, une assurance sur les accidents de la vie, une assurance retraite et une formule pour les emprunteurs.

La formule prévoyance se décline en 3 contrats dénommés « Attitude », « Active » et « Alter Ego » comprenant des options basiques et des formules additionnelles propres à chaque contrat. Pour plus d’informations, il est impératif d’aller en agence et demander à voir un conseiller.

Les assurances de dommage aux biens.

L’assurance automobile

Ici, les détails des offres ne seront accessibles qu’après une demande de devis sur internet. Ne vous en faites pas, le procédé ne prend pas beaucoup de temps. De plus, vos informations personnelles ne seront pas exigées. Cela aurait été plus plaisant de voir les détails de la prestation, comme le font d’ailleurs les autres établissements. Toutefois, on peut se réjouir de ne pas avoir à décliner les données personnelles pour une simple information sur les prix.

L’assurance auto chez GAN se décline en 3 formules : tiers simple, tiers confort, tiers tous risques. La première formule inclut la responsabilité civile obligatoire, les dommages corporels, et l’assistance en cas d’accident. La seconde comprend les bases avec d’autres garanties comme les incendies, cataclysmes naturels, attentats, vols et bris de glace. Une franchise de 350 € est appliquée sur l’incendie et le vol tandis qu’elle est de 87,50 € pour le bris de glace.

La troisième formule comprend les bases, avec en plus une garantie de dommages sur la voiture et quelques options en plus. La franchise de 350 € est également appliquée. Afin d’avoir plus d’informations, nous avons opéré une simulation sur une voiture diesel de fabrication locale avec un kilométrage inférieur à 8000 km/an. Nous avons supposé que notre conducteur avait souscrit un niveau de garantie maximum. Dans ces conditions semblant normales, il est ressorti de notre devis que la prime annuelle pour une formule tous risques était de 465 €, une somme assez élevée au vu de la franchise appliquée sur quelques options.

En supposant que nous cherchions à passer à des garanties supérieures grâce aux options (entre autres les dommages corporels ou la protection juridique), nous avons retrouvé une augmentation jusqu’à 580 € de notre tarif. Excessif quand même ! Et l’addition d’une protection contre les pannes de votre véhicule va faire augmenter votre prime annuelle de 84 €. Les tarifs des concurrents paraissent vraiment moindre en comparaison.

Les offres pour l’habitation.

Les contrats pour l’assurance immobilière sont destinés à 4 catégories d’individus. Les étudiants bénéficient d’un contrat particulier avec un tarif unique selon l’habitation. Si vous habitez dans un studio, la prime sera de 79 €, contre 99 € si c’est un appartement avec deux petites pièces. Vous pouvez avoir plus d’informations à la page : https://www.ganassurances.fr/assurance-habitation-@/view-640-category.html.

Les autres types de contrats (investisseurs, propriétaires et locataires) ne sont pas pourvus de plus d’informations et nécessitent la demande de devis. Honnêtement, c’est quand même déplaisant. Le contrat d’assurance comporte deux déclinaisons appelées Eco et Confort. Les formules diffèrent au niveau de quatre garanties qui sont le contenu du congélateur, les incidents électriques, les cassures du mobilier et la valeur du mobilier neuf. Plusieurs franchises sont appliquées, presque à tous les niveaux. Par exemple, pour un vol, un incendie ou des dégâts des eaux, la franchise s’élève à 150 €. Il en est de même pour les bris de glace, l’assurance ARC, le vandalisme ou les attentats.

D’un autre côté, nous avons l’énumération des options accordées par le GAN. Citées dans le désordre, voici quelques garanties de la liste : protection juridique, assistance plus, énergies nouvelles, remplacement du mobilier à neuf, ARC animaux de selle, assistante maternelle… En incluant l’intégralité des options, on arrive rapidement à une prime supérieure à 340 € ! Un autre pack est disponible et s’affiche comme une garantie préventive contre intrusions, dommages électriques et incendies. En somme, ce rien d’autres qu’une prestation de surveillance à distance, un bonus qu’on paie à 215 € par an.

C’est drôle de se rendre compte qu’avec les critères identiques utilisés pour l’estimation d’une assurance habitation destinée à des locataires, le contrat pour les propriétaires affiche un alourdissement de 60 €/an. Avec des garanties parfaitement identiques (sauf pour les contrats tous risques), on a une nette différence. A notre avis, le fait d’établir deux contrats distincts pour les locataires et les propriétaires n’a aucun intérêt, mis à part la tarification. En pratique, un contrat unique aurait très bien pu faire l’affaire. C’est ainsi que procèdent les autres concurrents qui ne mettent la garantie tous risques qu’en option, détail qui différencie les propriétaires des locataires.

Une autre prestation d’assurance destinée aux propriétaires qui n’occupent pas leur bien a aussi été établie dans le même ordre d’idée. La nécessité de 4 formules distinctes suscite alors des questions. N’aurait-il pas été plus facile de mettre tous les cas de figures dans un contrat unique dont seules les options diffèrent selon le statut du client ?

Les services bancaires du GAN

Le GAN fonctionne aussi comme une banque. On ne s’en étonne pas, vu que les prestataires en assurances se sont aussi approprié le rôle de banquiers. C’est certainement ce que vous pensez. Explorons la place du GAN dans l’univers bancaire. Notre curiosité se porte sur les prix appliqués par l’établissement bancaire et les produits plus ou moins extraordinaires. Qu’en pensez-vous ? Banques traditionnelles ou virtuelles ?

Le compte et les cartes de crédit.

Comme le GAN appartient au groupe Groupama, le compte qu’il propose est issu du groupe et ressemble complètement aux prestations de celui-ci. L’issue et le maintien de la carte bleue ne sont pas gratuites et l’alerte SMS se paie à 13 €/an. L’intervention coûte 8 €, sauf pour les retraits et les virements. Si certaines opérations ne sont soumises à aucun frais, c’est du fait de la transaction par le net. Et cela et préférable, car si vous allez en agence, le virement SEPA vous coûte 3,90 €. Quant à la tenue du compte, elle coûte 8,80 € mensuels.

Une requête de  document un peu vieilli auprès de votre banquier (bien-aimé ?) vous expose à une facture de 35 € ! Chez GAN, ils doivent se fournir des rames de papier à un prix exorbitant… Par ailleurs, une rémunération sur votre compte vous est proposée dès que vous y mettez un sou. Et cette rémunération est de l’ordre de 0,30%. Voilà enfin quelque chose de réjouissant, ou presque. En effet, pour avoir droit à cette rémunération, vous devriez d’abord vous acquitter d’une participation moyennant 40 €. Quant aux cartes, vous les paierez à 42 € pour la Visa Classic et 120 € pour la carte Visa Premier. Et au cas où vous voudriez changer de plafond sur votre carte bancaire, vous allez encore débourser 10 € de votre portefeuille.

Les offres de prêts.

Alors que le GAN était encore le Groupe des Assurances Nationales (en 1968), il a bâti sa réputation sur des prestations d’assurance personnalisées et destinées aux entreprises et aux particuliers sur le territoire français.

Lors du rachat par Groupama (1998), les activités ont gagné en nombre. Le GAN a commencé à se lancer dans le crédit à la consommation, en même temps que Groupama Banque, filiale aux activités multiples du groupe.

Presque toutes les formules de crédits proposés avec l’estampille GAN provient du portefeuille financier du groupe mutualiste. A lire les conditions, les composants du contrat, les modalités d’accès, on perçoit la ressemblance avec les termes de Groupama Banque. La gamme de crédits offerte par le GAN inclut les prestations de Groupama, dont :

  • La formule Désirio : ce crédit personnel sert pour l’acquisition d’une voiture, des travaux et des déplacements et ne requiert aucun document pour en justifier l’utilisation. C’est une offre modulable et accessible, dont le coût est relativement moindre en comparaison avec celle des concurrents du même domaine.
  • La formule Compléo : c’est le crédit revolving du groupe Groupama Banque. Le contrat est associé à une carte de crédit-débit sans plafonnement pour le crédit. Ce crédit est particulier car il est transparent et les modalités de remboursement sont modulables.

Vous pouvez avoir accès à ces formules en agence soit chez GAN Assurances, chez GAN Prévoyance ou encore GAN Patrimoine.

Pour les crédits spécifiques au GAN, le panel est clair. En tout, il y a un crédit à la consommation (réparation, achat de véhicule…) ainsi qu’un lot de crédits immobiliers. Chez Groupama Banque, les intérêts seront réduits à 2,20 % jusqu’à la fin de l’année, c’est le moment de faire un prêt d’un montant supérieur à 5 000 €. L’autre information reçue, c’est que les mensualités peuvent être étalées à 60 mois. Si vous allez sur le site, vous pourrez simuler les échéances de votre crédit.

Du côté des crédits immobiliers, les offres sont ordinaires et concernent l’achat, le rachat de crédit immobilier en cours ainsi que l’achat-revente. Apparemment, la banque en ligne ne propose pas de PTZ ni d’autre prêt aidé, déjà que ce sont des formules compliquées dont la gestion administrative puisse décourager. C’est parfaitement compréhensible. La page consacrée aux crédits inclut un article très informatif, mais dont toutes les données ne cadrent pas parfaitement avec les crédits spécifiques au GAN : https://www.ganassurances.fr/financer-son-achat-immobilier-@/view-102-conseil.html.

Le compte d’épargne et les investissements.

A côté des livrets classiques (Livret A, Livret d’épargne populaire ou LDD) dont la règlementation est connue, GAN propose un compte supplémentaire sur livret. Celui-ci vient donc en complément des premiers, et aucune limite supérieure n’est imposée concernant son contenu. Ce livret est rémunéré à 0,75 (0,65 % dans certains cas). La variation de la rémunération est expliquée par votre adhésion à un contrat sur les comptes du groupe mutualiste. Soyez toutefois prudent puisque les taux mentionnés sont bruts et concernent ceux des clients les plus solvables. Le taux réel à la base est de 0,50 %.

L’épargne pour les jeunes est déclinée en 3 livrets. Le premier, dénommé P’tit Malin est valable jusqu’à 12 ans et bénéficie d’une rémunération à 2% bruts. Par contre, les prélèvements sociaux et les impôts sur le revenu lui sont imposés. Le second ou Facil’Ado est valable pour les 12-16 ans et bénéficie d’une rémunération à 2% nets. La limite supérieure est la même pour tous les livrets : 1600 €.

Pour compléter les prestations d’épargne comme il se doit, le GAN propose aussi des PEL et des CEL. Nous n’allons pas en parler en détail puisque la législation nationale concernant ces produits sont les mêmes pour toutes les banques.

Du côté des investissements, le GAN suit les tendances du moment et propose qu’on place notre capital dans des sociétés à travers une plateforme d’emprunt participatif, https://www.lendopolis.com/. Toutefois, les informations s’arrêtent là. Il est juste mentionné que le montant à investir sur une entreprise se situe entre 20 et 1000 €. Vous trouverez plus de renseignements en allant sur la page.

Avoir une subvention auprès du GAN

Si vous êtes intéressé par un financement par le GAN, sachez que Groupama Banque met un contrat à votre disposition, mais les négociations des termes se fait en agence. La procédure suit les règlementations en place.

Pour en bénéficier, demandez à voir un conseiller du GAN et détaillez votre projet et ce qui nécessite une subvention. Elaborez vos arguments pour une négociation efficace grâce à un dossier de prêt en bonne et due forme. Cela transmettra une image de fiabilité. Vous offrir les services d’un courtier spécialiste des opérations boursières pourra être nécessaire.

Les contrats d’assurances-vie.

L’assurance-vie, vous en avez déjà eu vent ? Avec le GAN, nous avons un contrat multisupports (le Chromatys Evolution) qui permet d’apporter plus de valeur à l’épargne en y additionnant des Unités de Compte.

Seulement, vu la conjoncture actuelle (avec la diminution de garantie sur l’obligation des fonds en Euros), votre assureur va vous encourage à miser plus pour avoir plus de rendement. En somme, il s’agit d’une recommandation pour la prise de risques. Si vous faites une adhésion pour une part majoritaire en Unités de Comptes, vous aurez plus de chances de gagner une prime sur les bénéfices. Pour une part en UC de plus de 50%, le bonus peut s’élever à 1%.

Conclusion sur GAN.

En gros, les prestations du GAN sont décevantes. Déjà, les prix pratiqués sont apparemment élevés, mais en plus, rien ne sort du lot concernant les offres et services. De plus, pour avoir accès à de simples renseignements, le client est tenu de décliner ses données personnelles. Et pourtant, chez les concurrents, même les niveaux de garanties sur les prestations d’assurances maladie, habitation et véhicule sont donnés en détails. Ici, après avoir été dirigés aux formules, on manque cruellement d’informations sur les composants.

Du côté des comptes d’épargne et des investissements, c’est la même chose. Ailleurs, les informations sont plus claires et plus fournies. Rien d’extraordinaire, excepté le procédé automatique permettant un virement vers les comptes d’épargne. D’ailleurs, ce système est déjà assez courant actuellement.

Enfin, pour les services bancaires, il n’y a que celle de Groupama Banque. Tout ceci ne suscite donc qu’une question : GAN va-t-il un jour sortir de l’ombre du groupe Groupama et se démarquer un peu plus?

Vous serez aussi intéressé par :

Assurance loyers impayés Est-ce nécessaire de s’assurer contre les loyers impayés ? Pour les propriétaires bailleurs privés,...
Bittrex Ayant son siège à Seattle, l’entreprise américiane Bittrex est une des plateformes de transactions d...
Mutuelle sénior Quelles mutuelles pour senior sont les meilleures ? Si votre carrière professionnelle arrive à term...
Skrill Notre avis sur Skrill Skrill est bien plus plus qu'une simple carte prépayée. C'est un compte online...
FAQ Banque en ligne Vous voulez changer d’établissement bancaire ou ouvrir un nouveau compte pour épargner tranquillemen...
Generali Generali fait partie des groupes d’assurance les plus importants existant en Europe. Ses premières a...
Banque pour auto-entrepreneur Comment identifier la meilleure banque pour auto-entrepreneur ? Aujourd’hui, l’auto-entrepreneuriat...
Morning Morning, la banque digitale collaborative Morning est une startup de la Fintech toulousaine lancée e...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password