Enfin, Carrefour Banque fonctionne en autonomie, avec des prestations toujours de plus en plus exhaustives.

Cependant, le compte à vue n’est pas encore tout à fait au point, et les véritables produits bancaires ne sont pas encore opérationnels. Carrefour offre toutefois des produits d’épargnes bien fournis, des prestations assurantielles, des offres de crédits complémentaires, toutes cohérentes avec son mode de fonctionnement. Le compte C-Zam a été conçu de manière réfléchie, et il est facile à utiliser. Sa praticité cadre parfaitement avec la mobilité ambiante.

Les prestations d’assurances et le compte épargne se rapprochent de ceux d’une banque classique, tandis que le compte à vue se réfère à une néo-banque. Les opérateurs du milieu bancaire devraient être sur leurs gardes par rapport à un concurrent de cette taille dans les prochaines années…

L’environnement des banques en France est en train de se transformer. Les institutions se suivent et s’envolent avec la présence de technologies évolutives, responsables de plus de proximité avec les clients et un phénomène de concentration. Les mouvements au sein de l’univers des finances affectent nos sociétés.

Avec l’accession d’une banque à un niveau supérieur, on voit l’engloutissement de toute la concurrence. En cas de baisse du marché, la totalité des actifs vont partir en vente. La licence sera alors la propriété d’autres institutions qui viendront étoffer les protagonistes en quête de parts d’actifs. Et cela est également valable pour les assurances. De ce fait, il n’est pas étonnant de voir Orange entrer dans le marché bancaire. Des entreprises comme Carrefour travaillent d’arrache-pied pour offrir plus de services et de garder la mainmise sur les recettes du groupe.

Carrefour Banque, c’est qui exactement ?

Carrefour Banque n’est autre que la création la plus récente du groupe Carrefour. Ce grand nom de la grande distribution bien réputé est maintenant une vraie banque, mais cet aspect est moins connu. Et la nouvelle, c’est que Carrefour Banque gère maintenant des comptes à vue. Les cartes de crédits adossées à un crédit permanent, de prestations assurantielles ou d’offres de prêts, continuent d’être disponibles.

Au tout début, en 1981, la banque a produit la carte de fidélité nommée « Pass ». Elle était utilisable dans les magasins de l’enseigne, puis s’est transformée en carte bleue destinée au paiement intégral ou à crédit des achats, à condition d’avoir suffisamment de capital dans le compte. Elle date donc de plus de 35 ans. Plus tard, en 1987, Carrefour a lancé des offres  de crédits personnels. En 1991, c’est un produit d’épargne qui a vu le jour, suivi en 1997 d’une prestation d’assurance-vie. Les produits ont continué à se diversifier avec le lancement de cartes bancaires (adossées à un prêt permanent) dont les modalités sont légèrement identiques à celles de la Carte Zéro.

Plus tard, en 2009, Carrefour a lancé sa Mastercard. Deux ans plus tard, Carrefour a eu son établissement bancaire à part entière. Dernièrement, depuis avril 2017, les consommateurs pouvaient souscrire à un compte bancaire disponible dans les magasins Carrefour : le compte C-Zam.

Le fonctionnement présente l’avantage d’être omniprésent. Dans tout supermarché Carrefour, il y a forcément une agence bancaire. En 2009, 219 agences existaient dans le pays, avec 3 millions d’utilisateurs de la carte de l’enseigne.

Compte C-Zam

Ce compte courant est bien LE dernier-né. La souscription à ce compte peut se faire entre les rayons de blanchisserie et de boucherie. Jamais en France, les activités bancaires n’ont été aussi popularisées. Vous payez pour le pack et vous mettez la carte en route en utilisant l’application depuis votre smartphone (vous pouvez télécharger l’app pendant que vous flânez entre les rayons). En général, ce genre de compte non lié à une banque (comme le Compte Nickel) ne pouvait être souscrit qu’en agence. Ici, les choses ont bien évolué. On parle ici d’un véritable compte bancaire pouvant être accompagné d’autres services financiers du groupe Carrefour. Explorons donc le mode de fonctionnement et ce que cela va nous coûter.

Dans la pratique, C-Zam est tout à fait similaire aux comptes de la nouvelle génération de banques (comme Lydia ou N26). Il est possible de gérer le compte et la carte associée depuis le site ou l’application. Vous avez ainsi la possibilité de bloquer votre carte de crédit en utilisant votre mobile, recevoir ou non des transactions internationales, de vérifier votre code en cas d’oubli. Sachez, cependant, qu’avec N26, vous pouvez sélectionner votre code et manier les limites pour les versements et les retraits.

Vous aurez aussi droit à des alertes lorsque vous les aurez activées. Vous aurez la possibilité d’envoyer le RIB pour les prélèvements et les transferts, exactement comme vous le ferez avec un compte traditionnel. On peut donc dire de C-Zam que c’est un véritable compte bancaire. De plus, elle pratique la transparence au niveau de ses prix. Vous achetez le package à 5 euros (carte de crédit incluse) et la tenue de compte s’élève à 1 euro mensuel.

On ne peut quand même pas évaluer ces frais comme trop élevés, en comparaison avec les tarifs pratiqués par les banques virtuelles. Souvenez-vous que Monabanq offre les mêmes prestations et vous fait payer 2 euros mensuels pour votre compte courant et 40 autres services.

Certes, Carrefour Banque n’en propose pas autant, mais détient quand même les essentiels dont l’absence de limites sur les virements et retraits SEPA, l’absence de commission sur les transactions en devises, l’absence de frais supplémentaires sur les retraits en guichets Carrefour et BNP Paribas.

Dans la même lignée, si votre prélèvement n’a pas abouti parce qu’il n’y a pas eu suffisamment d’argent dans le compte, (dans la limite de 5 rejets chaque année), cela n’est pas facturé. En cas de demande de paiement par un ATD (avis à tiers détenteur), l’opération ne coûte que 50 euros. Chez les autres concurrents, elle facturée à environ 80 euros. Le seul point négatif reste la facturation à 1 euro de chaque retrait à un guichet autre que ceux de Carrefour et de la BNP Paribas. Toutefois, c’est un fait habituel partout dans le monde, surtout lors des transactions en devises. Si le prix est donc assez élevé en France, il revient moins cher dans les autres pays, notamment lors des retraits en devises.

Nous verrons bien l’évolution de la situation avec le temps. Actuellement, c’est agréablement surprenant…

Comment avoir un C-Zam auprès de Carrefour Banque ?

Afin de souscrire à un compte C-Zam, il est primordial d’avoir la majorité d’âge. A la différence du compte Nickel, son rival du marché, C-Zam s’adresse uniquement aux individus âgés de plus de 18 ans. Le fait qu’il soit librement accessible dans les magasins de Carrefour ne vous épargne pas de cette condition pour l’activation. Nous allons donc pouvoir tout de suite passer à la question « comment souscrire un compte courant chez Carrefour Banque ? ».

Vous répondez au critère mentionné précédemment ? Il vous suffira d’aller dans un des milliers de supermarchés Carrefour pour faire l’acquisition de votre pack. Vous pourrez aussi passer commande en ligne moyennant un paiement de 5 euros. Par la suite, vous paierez tous les mois 1 € pour la tenue de votre compte. C’est tellement élémentaire. Dès que vous recevez votre pack, vous vous connectez depuis votre ordinateur ou votre téléphone et vous pouvez lancer C-Zam. Vous finirez cette opération en moins de 5 minutes. A la demande de justificatifs d’identité, il vous suffira d’envoyer en ligne une copie scannée de votre carte d’identité et d’un papier qui justifie votre domicile (facture EDF). Lorsque ces détails sont réglés, vous pourrez verser de l’argent dans votre compte pour l’activer. Même si la démarche est élémentaire, il se pourrait que vous ayez des problèmes. Dans ce cas, fiez-vous à son service client qui est disponible en agence. Il vous suffira de les appeler.

Toujours concernant le service à la clientèle de la banque virtuelle, nous la trouvons vraiment disponible et cela nous plait vraiment. Certes, son créneau horaire n’est pas aussi étendu que celui des grands noms du secteur (comme Hello Bank qui reçoit de 8 à 22h pour les jours ouvrables et de 8 à 18h les samedis). Cependant, il offre des tranches horaires de réception très acceptables : pendant les jours ouvrables, le service client reçoit entre 8h30 et 19h, et le samedi, il finit à 17h. Ce sont des créneaux que n’offre pas le compte Nickel.

C-Zam un compte bancaire complètement dédié au mobile

Plus haut, nous avons parlé du fait que C-Zam était un compte bancaire que Carrefour Banque a conçu pour un usage optimal depuis le smartphone. Un site interactif est disponible pour les utilisateurs qui ne possèdent pas de téléphone intelligent. Cependant, la totalité des opérations peut se faire depuis le mobile. Vous pourrez vérifier le contenu de votre compte, les opérations déjà faites, vous pourrez changer les limites de paiement, les paramètres de la carte, vous pourrez aussi la désactiver si jamais vous venez à la perdre… En somme, vous aurez la possibilité d’effectuer les mêmes opérations que sur un compte classique en allant juste sur l’application de votre téléphone.

Ce compte courant a une singularité : il est possible de retrouver le code de votre carte sans quitter votre smartphone. Dans certaines situations d’oubli ou d’étourdissement, cette option est vraiment salvatrice. Par contre, les oublis trop répétés vont vous coûter votre épargne car il faudra payer 1€ pour ce rappel.

Les failles du service C-Zam…

Effectivement, des tarifs aussi modiques accompagnés de bénéfices pour le client associent logiquement des failles dans le système de ce compte de Carrefour Banque. Entre autres, il vous sera impossible d’avoir un chéquier et d’être assuré contre le vol (sauf en ce qui concerne la Mastercard mais cette couverture n’est pas complète). Et même Nickel, le principal concurrent, ne propose pas ces commodités et cela ne pose pas de souci. D’ailleurs, les chèques sont de moins en moins utilisés actuellement parce qu’ils sont contraignants et sont coûteux.

Le compte C-Zam ne vous donne pas non plus accès à la totalité des services qu’offrent les banques traditionnelles. Ce sont entre autres l’épargne sur livret, les investissements (en bourse et assurance-vie), les prêts à la consommation ou les prêts immobiliers. En bref, C-Zam est un compte destiné à l’utilisation quotidienne. Ce n’est pas vraiment un compte bancaire traditionnel. Il faut quand même reconnaitre que les options offertes par ce compte servent à certaines personnes et constituent l’intégralité de leurs attentes !

Offres de crédits C-Zam

En tant que banque qui se respecte, Carrefour a conçu des offres de prêts. Seuls les crédits immobiliers ne font pas partie du panel. La banque privilégie plutôt les offres destinées à la consommation par souci de cohérence, certainement. Des crédits personnels, un prêt renouvelable, sont donc disponibles avec un rachat de crédits. Tout pour l’harmonie dans les finances.

Prêts personnels

Comme nous ne cessons de le dire, les crédits personnels sont tous identiques. Ce sont tous des prêts non affectés. Les offres de prêts sont distinctes les unes des autres pour le seul besoin de statistiques. Quelques banques qui ne se soucient pas de ces calculs ne démarquent pas les crédits autos des prêts personnels pour les loisirs ou les vacances. Chez Carrefour Banque, c’est l’inverse. Les catégories sont bien délimitées. Une offre s’adresse aux loisirs, une autre aux voyages, une autre s’adresse uniquement aux travaux, celle qui concerne votre voiture est tout aussi différente, une autre pour les besoins de trésorerie, et une dernière offre correspond aux autres projets qui n’ont pas été cités.

Tous ces crédits se différencient par leurs intérêts. Le taux est le seul paramètre marquant. Il n’y a aucune différence entre les durées de remboursement : toutes les offres vont de 1 à 7 ans. Quant au capital à emprunter, il commence à 3000 euros, pour être limité à 38000 euros (pour la trésorerie et les vacances notamment) ou encore à 50000 euros (pour les crédits travaux, véhicules et autres). Remarquez qu’avec 38000 euros, vous aurez des vacances superbes, sauf si vous voudriez avoir un crédit voyage sur le dos durant les deux prochaines décennies.

Prêt renouvelable

Nous nous abstiendrons de reparler en long et en large du prêt renouvelable. Ce genre d’emprunt est dangereux, et vous savez à quoi vous vous exposez. Toutefois, ce prêt mérite qu’on en parle un peu. Carrefour Banque offre 4 manières de le rembourser. En pratique, vous êtes déjà informé de la durée du prêt, qui est de 6, de 12, de 24, ou de 36 mois, en l’occurrence. Avec la nouvelle législation sur les crédits renouvelables, les usagers sont un peu plus protégés. Toutefois, prudence est de mise car le taux variera selon la durée de paiement. Carrefour vous offre un taux à 8%, seulement si votre prêt renouvelable sera remboursé en 6 mois. Sinon, le taux peut passer à 12% et même à 20.

Bien entendu, vous aurez toujours la possibilité de rendre la totalité du montant quand vous le souhaitez, et ce, sans payer plus. Il s’agit donc d’une offre de crédit pratique. Les fonds sont obtenus par virement vers le compte associé. Nous détaillerons les modalités des cartes de crédit Mastercard plus bas.

Rachat de crédits

Deux formules de rachat de crédits ont été développées par Carrefour Banque : rachat sans garantie et prêt hypothécaire. Le rachat sans garantie est plafonné à 150 000 euros pour 10 ans, tandis que le prêt hypothécaire n’a aucune limite sur le montant, et la durée de remboursement peut atteindre 25 ans.

En effet, un rachat sans garantie équivaut à un prêt consommation qui rassemble les montants restant à payer, et sert à réduire le dû tous les mois. Quant au prêt hypothécaire, il a pour garantie votre bien immobilier. Si le prêt est purement hypothécaire, il ne tient compte que du prix de la maison et fait une impasse sur la situation financière (revenus). Toutefois, ce dernier cas de figure est quasi-inexistant en France. De plus, il faut tenir compte du ratio hypothécaire, car le montant total du crédit ne dépasse jamais 80% de la valeur certifiée du bien par un notaire.

Compte épargne

La banque met en ligne un compte d’épargne matérialisé par un livret libre, un compte bloqué et une assurance-vie. La rémunération de l’épargne sur livret est de 1% brut. Aucun frais bancaire (que ce soit pour la souscription, la tenue de compte ou la clôture de celle-ci) n’est exigé, comme c’est le cas pour les livrets libres. L’ouverture du compte épargne ne nécessite que 10€. Sa particularité réside dans la possibilité d’en augmenter les intérêts. Il y a même deux façons de le faire. Avec un plan de versement préétabli, vous verrez la rémunération de votre compte augmenter de 0,10%. Avec un encours bancaire dépassant les 100 000 euros, l’augmentation passera à 0,20%. Lorsque le capital est très élevé, le taux peut atteindre 1,30%, chose quasi-impossible à trouver sur les comptes avec livrets actuels.

Horizon, le produit d’assurance-vie se décline en 5 options de gestion et il est accessible dès 100 € de placement, avec 15 € mensuels à verser. C’est un produit accessible à tous, quel que soit le profil choisi pour la gestion. En 2016, le compte a été rentable à 2,51%. Certes, le chiffre est éloigné de celui des autres banques. Mais comme l’assurance-vie diminue progressivement par trimestre, le calcul reste rentable, d’autant plus que la banque mobile est transparente sur ses fonds Euro et ses unités de compte.

Quant au compte bloqué, c’est une alternative intéressante si on veut multiplier son épargne à un délai réduit. Le principe de ce compte est d’investir un montant sur une durée déjà connue dès le départ. Aucun frais n’y est appliqué alors que le capital reste accessible. Cependant, si vous avez besoin de prendre cet argent avant que ne s’écoule la durée prédéfinie, cela entrainera la perte d’intérêts déjà calculés au départ. On vous demande juste un dépôt de 300 € au minimum. Toutefois, nous n’avons pas d’informations sur les intérêts. Nous pensons que le taux sera progressif en parallèle à la durée de l’épargne.

Prestations assurantielles

Carrefour Banque étend ses prestations d’assurances en ligne dans 4 domaines : auto, l’habitation, la famille et la santé.

Assurance véhicule

Tout ce qu’on peut déduire, c’est qu’il est difficile de se renseigner chez Carrefour. Le site de l’enseigne est avare en détails. Pour avoir idée des prestations, il faut effectuer une demande de devis. Sinon, vous pourrez opter pour la simulation. D’ailleurs, cette procédure comporte l’envoi d’un formulaire de 3 pages, avant lequel vous pourrez trouver les réponses concernant les niveaux de couverture. De cette étape, nous avons donc pu voir 4 garanties : une essentielle tiers, une formule tous-risques, d’une part, puis d’autre part, deux formules intégrales tous-risques et tiers.

Et comme la simulation de l’assurance auto a été une étape obligatoire, voici les données saisies par nos soins : achat d’une voiture Peugeot 306 datant de 2001, sans incident récent, ni accident, bonus 50%. Jusque-là, c’est classique. Nous avons pourtant eu des réponses surprenantes. Par exemple, la formule essentielle tiers incluant une assistance sur 25 km, une ARC, une limite supérieure de 300 000 euros implique le paiement d’une cotisation annuelle de 200 €. Pour le peu de couverture qu’elle offre…

Par contre, nous avions voulu inclure la garantie sur les bris de glace (avec d’autres garanties systématiques comme les attentats et les incidents de la nature), le montant annuel de la cotisation a atteint 250 €. Remarquez que cette formule inclut une franchise équivalant à 60 euros pour le bris de glace. Supposons maintenant que nous allons prendre une couverture intégrale tous risques sans changer notre véhicule et notre chauffeur très prudent. Les résultats nous ont fait écarquiller les yeux : 483 € annuels…

Et le comble, c’est qu’à ce tarif, rien d’extraordinaire n’est prévu. Il y a une réduction de 300€ sur les franchises vol et incendie. La limite supérieure pour assistance du conducteur est élevée à 1 million d’€. Effectivement, aucune franchise n’est plus appliquée à ce prix, pareillement avec le bris de glace. Au vu des prix, cela aurait été le minimum à offrir. En exprimant notre insatisfaction par rapport à l’assurance véhicule de cette banque en ligne, nous essayons d’adoucir nos mots. Tout ce qui est positif, c’est que s’il survient un sinistre, votre voiture datant de moins de 5 ans d’achat vous sera remboursé au prix d’achat.

La banque n’a rien développé en termes d’assurances motos ou autres véhicules.

Assurances habitation

Pour être informé des couvertures sur les assurances habitation, le devis est encore un passage obligé. Comme toutes les résidences ne sont pas les mêmes, et que les résidents ne se ressemblent pas non plus en termes de besoins, les résultats seront différents au fil des devis. Nous nous abstiendrons donc de vous donner des tarifs indicatifs. Nous nous limiterons à vous dire que les offres semblent ici plus convenables. La banque met deux formules à la disposition de sa clientèle, et les deux se distinguent de par leurs franchises. La plus basique, regroupant l’essentiel inclut la protection sur le vol, l’incendie, le vandalisme, les attentats, les catastrophes naturelles, les bris de vitres, dégâts des eaux et dommages électriques en plus de l’ARC vie privée et le recours en justice. La franchise sur les protections est de 152 €.

Les options comprennent la couverture de vos besoins en assistance maternelle, avec une franchise s’élevant à 152 €. Des garanties complémentaires sont incluses dans la couverture intégrale mais elle est intéressante parce qu’elle est exemptée des franchises mentionnées plus tôt. Au vu de la différence entre les prix des formules (n’excédant pas 20€ par an), il n’y a pas raison particulière d’opter pour la première offre. Mais qu’apporte l’offre intégrale en plus ? Des couvertures de travaux portant sur l’extension (véranda et dépendances à une certaine limite), sur la protection en cas de litige sur la résidence, sur les réserves au congélateur ou encore sur l’assistance. Il est aussi possible de prendre une couverture optionnelle sur l’extérieur de la maison. Précisons bien qu’il ne s’agit pas d’un appartement.

Assurance santé

L’assurance santé est aussi un volet des services offerts par Carrefour Banque. Les couvertures s’étendent sur 5 niveaux : « Eco », « Budget », « Confort », « Confort plus », « Excellence ». A l’instar des autres assureurs, la couverture est proportionnelle et augmente jusqu’à arriver à l’excellence. Hors du cadre de la médecine conventionnelle, seules la chiropractie et l’ostéopathie sont acceptées. La médication pour le sevrage tabagique est aussi mieux perçue que le traitement chez l’ostéopathe.

Assurances famille

Les prestations d’assurances de Carrefour Banque englobent aussi des couvertures pour les animaux (chats, chiens). Il s’agit d’une pratique qui gagne en popularité, et pourtant, les assureurs fournissant ce genre de produits sont encore peu nombreux. Comme le fait ECA Assurances, la banque de Carrefour a aussi promu cette formule disponible sur 3 niveaux. Une des options est limitée à la couverture financière des soins vétérinaires lors d’accidents. Une autre option inclut les frais d’opération (même s’il faut stériliser votre animal). Le troisième niveau Equilibre + inclut la prescription, les vaccins, les séjours hospitaliers et les consultations auprès du vétérinaire.

Pour la famille, la banque propose aussi des formules de protection dans le cadre de l’école, une protection de la famille ainsi qu’une assurance pour l’avenir. Tout le monde connait l’assurance scolaire. Les deux autres offres ressemblent complètement à de la prévoyance. En fonction du niveau de garantie choisi, le capital décès s’élève à 200 000 € pour la formule d’assurance famille, et atteint 30 000 € pour la dernière offre.

Carte de crédit Pass

La réputation de Carrefour banque s’est surtout construite sur ses cartes Pass. Vous avez déjà certainement eu en main la carte Pass lorsque vous avez effectué des achats chez Carrefour. Vous n’aviez pas eu besoin de payer en une fois, et aucun frais n’a été appliqué à vos transactions. C’est donc l’idée. Une carte de crédit Pass est couplée à un prêt permanent Pass. Lorsque vous faites un retrait (ou un achat) vous pourrez donc prendre l’argent de votre compte à vue, soit prendre dans la provision du prêt renouvelable couplé à la Mastercard Pass. Vous l’aurez compris, la carte est couplée au compte indépendamment de votre établissement bancaire. On voit quand même un effort que Carrefour a fait au niveau des tarifs sur ses cartes de crédit. Bien que le fonctionnement soit similaire à celui de la Carte Zero, on se rend vite compte qu’il faut payer 14 € pour la formule basique tandis que la Gold est facturée à 55€. Les autres propriétés sont exactement celles de toute carte de crédit, sauf que des réductions sont appliquées lorsque vous achetez dans les magasins de l’enseigne.

Détails à savoir avant la souscription à C-Zam chez Carrefour Banque

Compte courant (frais annuels de 12€)

Par contre, à l’inverse des autres établissements bancaires mentionnés plus tôt, vous paierez le pack à 5€ puis vous aurez 1€ par mois à prévoir pour la tenue de votre compte C-Zam. L’année qui suit la souscription vous coûtera donc 17€, et les années d’après vous coûteront 12€. Ce tarif reste abordable en comparaison de celui des banques classiques (en 2016, la tenue d’un compte coûtait 193 € l’année). La clientèle des néo-banques n’ont pas toujours à payer des frais supplémentaires. Néanmoins, les souscripteurs doivent prouver que leurs revenus sont très élevés, ce qui est chose impossible pour certains. C-Zam est donc une bonne alternative pour ce genre de situation.

Carte de crédit sans frais associée

Le compte C-Zam de Carrefour permet l’utilisation d’une Mastercard (l’autorisation est systématique), en plus d’un numéro d’identité bancaire international facilitant les mouvements d’argent. Vous n’aurez pas à payer pour ces produits additionnels qui facilitent la gestion de votre capital comme vous le feriez dans toute autre banque. Toutefois, rappelez-vous que C-Zam ne vous autorise pas à avoir un découvert bancaire. Aussi, la transaction ne passera pas si votre solde n’est pas suffisant. Un rechargement (par versement ou virement) sera alors nécessaire pour pouvoir effectuer de nouveau un paiement avec la Mastercard.

Retrait (sans frais ou frais à 1 euro)

Les retraits des utilisateurs de C-Zam peuvent se faire sans frais au niveau des 4700 guichets de la BNP Paribas, mais aussi dans les 200 bureaux de l’établissement Carrefour Banque. Les retraits au niveau des autres guichets vous coûteront 1 euro dans toutes les régions de la zone Euro. La gratuité du retrait auprès des distributeurs de la BNP Paribas s’explique par la collaboration entre l’enseigne de grande distribution à 60% et le groupe BNP à 40% ayant donné naissance à Carrefour Banque. Sachez que le même groupe bancaire est propriétaire de Nickel, le compte bancaire rival de C-Zam.

Payez vos achats chez Carrefour avec votre carte

Vous y avez certainement pensé, car C-Zam a été conçu de manière à donner satisfaction aux consommateurs de Carrefour. De ce fait, il est possible de coupler votre carte de crédit à un plan de fidélisation. Cela vous ouvrira la porte à des avantages à chaque fois que vous ferez vos emplettes dans un des 3000 supermarchés du groupe. En voilà donc un aspect avantageux de la Mastercard de C-Zam que ses concurrents n’ont pas. Au cas où vous seriez un habitué de Carrefour, profitez de cette offre très intéressante.

C-zam vs compte Nickel

Il n’est pas étonnant de voir ce qu’apporte C-Zam à côté de Nickel. La carte de crédit offerte par Carrefour coûte moins au niveau des frais de banque lorsque vous voyez à l’extérieur du pays, et bénéficie d’assurance pour couvrir le voyage (avec MasterCard International). En cas de besoin, n’hésitez pas à venir auprès du service à la clientèle qui vous répond les jours ouvrables entre 8h30 et 19h et le samedi jusqu’à 17h.

Pour prévenir les cas de découvert bancaire, aucun chéquier n’est fourni avec C-Zam. Les chèques ne pourront donc pas alimenter le compte et aucun paiement ne peut se faire avec. L’ajout d’un montant quelconque dans votre compte se fera par des virements (entre cartes ou via un compte courant) ou par la domiciliation de votre salaire.

Avec sa politique tarifaire à 1 euro par mois, le compte C-Zam se présente comme le plus fourni tout en étant le plus abordable. Aucune surprise à la clé avec l’impossibilité d’avoir un découvert, C-Zam captivera les clients Français qui désireront gérer leur capital en utilisant simplement leur téléphone, et ce, à des prix modiques.

Conclusion sur le compte C-Zam par Carrefour Banque

Tout compte fait, les services de Carrefour Banque ne sont pas si étendus. On y retrouve l’essentiel mais ces produits de base sont soit facturés chers (assurance de votre véhicule), soit ils manquent tout simplement d’options (comme c’est le cas pour l’assurance habitation). N’est pas assureur qui veut. Il faut bien plus qu’une inscription auprès de l’Orias. Et l’expertise est importante. Les blogs qui parlent de la couverture de sinistres par cette banque décrient le manque de savoir-faire de Carrefour. Les clients qui s’expriment recommandent même de fuir ses prestations d’assurance.

Nous n’émettrons aucun conseil aussi poussé puisque les services semblent quand même présentés harmonieusement. Mais nous porterons une réserve au fait de contracter des prestations d’assurance auprès de cette banque, comme nous ne ferons pas l’épicerie chez Axa ou nos provisions auprès de la MAAF. Le second point sensible, c’est que la carte de crédit est appairée à un crédit permanent. Bien que pratique, ce type de compte est très risqué, et incite au vice. En effet, vous risquez de cumuler des dettes car il vous encourage à vous payer des articles dont le besoin à crédit n’est pas toujours justifié. Ne vous inquiétez pas. Lorsque les dettes cumulent, la banque va vous proposer le rachat de crédit. La conception des offres de crédit est vraiment audacieuse.

Les bons points pour C-zam :

  • Le prix : 5€ pour l’acquisition du coffret (incluant la carte) et 12 € annuels pour la gestion du compte – aucun frais sur les retraits aux guichets BNP Paribas
  • La rapidité de la souscription : en moins de 10 mn, vous avez un compte et une carte, et tout ceci se passe dans un magasin Carrefour
  • La singularité de la distribution : vous pouvez faire l’achat du coffret dans un des 3 000 points de distribution de l’enseigne ou chez Carrefour Rue du Commerce
  • L’ouverture à tous : bien que le compte ait d’abord été conçu pour les 18-49 ans, ceux de la génération Y, il convient aussi aux familles
  • Le côté pratique : mise à jour du contenu et verrouillage de la carte en temps réel, code secret rappelé au besoin, contrôle des limites de paiement, alertes sms
  • Le programme Fidélité: réductions sur les achats avec la carte C-Zam dans les magasins associés à Carrefour

Nous avons moins apprécié

  • La restriction de la gratuité des retraits aux guichets de la BNP Paribas
  • Le coût annuel de la gestion du compte
  • L’impossibilité d’avoir un découvert

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *